www.zejournal.mobi
Mardi, 21 Sept. 2021

Selon Israël, le vaccin de Pfizer n’est efficace qu’à 39 % pour stopper le variant Delta

Auteur : AubeDigitale | Editeur : Walt | Samedi, 24 Juill. 2021 - 11h27

Au cours du mois dernier, Israël, le pays le plus fortement vacciné au monde (avec des vaccins à ARNm de pointe, rien de moins), a vu le nombre de tests COVID positifs multiplié par plus de 30, alors que le nombre d’infections actives dans le pays a dépassé les 10 000.

Pendant ce temps, le ministère israélien de la santé, qui avait précédemment estimé l’efficacité réelle du vaccin Pfizer contre le variant delta à 64 % seulement (tout en restant efficace à plus de 90 % pour prévenir les maladies graves et les décès), vient de publier de nouvelles données censées montrer que si le vaccin Pfizer est toujours efficace à 88 % pour prévenir les maladies graves, il n’est efficace qu’à 39 % pour prévenir l’infection par le variant delta.

Alex Berenson, un ancien journaliste du NYT qui a souvent rendu compte de résultats scientifiques qui ne vont pas dans le sens du discours officiel sur les masques et les vaccins, a partagé ces résultats dans un tweet, et a émis l’hypothèse que l’efficacité réelle de la protection contre le variant Delta pourrait être encore plus faible – peut-être même de 30 %.

Même Bloomberg a reconnu que les données israéliennes « pourraient être faussées en raison des différentes manières de tester les groupes de personnes vaccinées par rapport à celles qui n’ont pas été vaccinées, selon le rapport ».

« Les modèles d’exposition fortement biaisés dans la récente épidémie en Israël, qui sont limités à des secteurs de la population et à des localités spécifiques, signifient que l’analyse ne peut pas prendre en compte tous les facteurs, a déclaré Ran Balicer, président de l’équipe consultative nationale d’experts d’Israël sur la réponse au Covid-19. « Nous essayons de compléter cette approche de recherche par d’autres, en prenant en compte d’autres caractéristiques personnelles. Mais cela prend du temps et un plus grand nombre de cas ».

Bloomberg a également reconnu que les données « sont susceptibles d’alimenter le débat sur la question de savoir si les rappels doivent être administrés aux personnes qui ont déjà été vaccinées – ce que Pfizer a déclaré avoir l’intention de demander… ».

Mais le Dr Anthony Fauci, la FDA et les CDC ont tous déclaré qu’il n’y avait pas encore de preuve de la nécessité d’une troisième injection de « rappel ». Israël a déjà commandé une série de rappels qu’il prévoit de commencer à administrer aux patients les plus vulnérables le 1er août.

Les chiffres israéliens sont bien inférieurs à ceux d’autres études récentes, notamment une étude récemment publiée dans le New England Journal of Medicine, qui a constaté que deux doses offrent une protection de 88 % contre le variant Delta causant une maladie symptomatique, tout en offrant une protection de 94 % contre le variant alpha.

Mais peu importe : Comme l’a dit le président Biden en début de semaine, « si vous êtes vacciné, vous êtes en sécurité ». À moins que vous ne le soyez pas.


- Source : AubeDigitale

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé