www.zejournal.mobi
Dimanche, 25 Févr. 2024

L’armée ukrainienne bombarde le centre de Donetsk en pleine messe de Pâques

Auteur : Christelle Néant | Editeur : Walt | Lundi, 17 Avr. 2023 - 18h31

Le 16 avril 2023 à 3 h 25 du matin, l’armée ukrainienne a tiré 20 roquettes de lance-roquettes multiples (dont du Grad) près de la Cathédrale de la Sainte Transfiguration, en plein centre de Donetsk, alors que s’y déroulait la messe de Pâques. Ce bombardement a tué une civile et en a blessé sept autres. Plusieurs immeubles, un hôpital, le marché couvert, une école et une maternelle ont aussi été endommagés.

Dans la nuit du 15 au 16 avril 2023, les habitants de Donetsk se sont rassemblés à la Cathédrale de la Sainte Transfiguration, afin d’assister à la messe de Pâques et faire bénir les œufs qu’ils ont préparés à cette occasion. Malheureusement, comme on pouvait le craindre par expérience après neuf ans de bombardements terroristes de la part de l’Ukraine les jours de fête (y compris les fêtes religieuses), l’armée ukrainienne a bombardé le centre de Donetsk en ce dimanche de Pâques.

À 3 h 25, alors que les gens commencent à rentrer chez eux après la messe de Pâques, l’armée ukrainienne tire 20 roquettes de lance-roquettes multiples sur le centre de Donetsk autour de la Cathédrale de la Sainte Transfiguration.

Le marché couvert, qui se trouve juste derrière la Cathédrale est touché par au moins quatre roquettes. Une cinquième frappe un appartement au sixième étage d’un immeuble, une sixième atterri sur le toit d’un autre immeuble, une septième tombe sur une école maternelle qui prend alors feu, et une huitième tombe juste devant des magasins situés en bas du marché couvert.

C’est cette dernière, dont les shrapnels ont traversé une voiture de part en part, qui ont tué une civile de 57 ans, et a blessé le chauffeur de la voiture où elle se trouvait. Six autres civils, dont un archidiacre qui avait officié à la Cathédrale lors de la messe ont été blessés à d’autres endroits.

Plusieurs roquettes sont tombées dans la rue Chevtchenko et près du stade du Donbass Arena, endommageant une école, et un hôpital.

Voir le reportage filmé sur place :

 

Les cratères laissés par les roquettes dans le marché couvert et à proximité ne laisse aucun doute sur l’origine des tirs : au nord-ouest de Donetsk où se trouve l’armée ukrainienne. D’après les calculs du CCCC (Centre Conjoint de Contrôle et de Coordination concernant les crimes de guerre de l’Ukraine), le tir venait de la localité de Nevelskoye, et l’armée ukrainienne a utilisé pour ce bombardement des roquettes JROF-HEAP (contenant 1 050 shrapnels en forme de losange) d’un calibre de 122 mm, produites en Slovaquie.

 

La zone du marché couvert, et de la Cathédrale de la Sainte Transfiguration, situés dans le centre de Donetsk, a été bombardée à plusieurs reprises par l’armée ukrainienne depuis le début de l’opération militaire spéciale. Le dernier bombardement de cette zone date du 7 avril 2023, lors du jour de commémoration de la proclamation de la RPD (République Populaire de Donetsk) !

Or cette zone est purement civile, il n’y a que le marché, la Cathédrale, et des magasins. Il n’y a aucune base, ni position, ni installation militaire à proximité, ce qui prouve bien que ces bombardements menés par l’armée ukrainienne contre le centre de Donetsk sont des bombardements terroristes ! Le but est à la fois de terroriser la population, tout en faisant un maximum de victimes en bombardant la zone au moment où il y a une grande concentration de personnes.

Mais ce bombardement du centre de Donetsk en pleine messe de Pâques par l’armée ukrainienne prouve surtout que l’Ukraine ne respecte rien, pas même les fêtes saintes de la religion de la majorité du peuple ukrainien.


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...