www.zejournal.mobi
Lundi, 27 Mai 2024

Le principal bloc asiatique envisage d’abandonner le dollar, l’euro et le yen

Auteur : Chris Devonshire-Ellis | Editeur : Walt | Vendredi, 31 Mars 2023 - 19h05

Les ministres des finances et les banques centrales de l’ASEAN* envisagent d’abandonner le dollar américain, l’euro et le yen. Et l’Indonésie appelle à l’abandon progressif des cartes Visa et Mastercard”.

Une réunion officielle de tous les ministres des finances et gouverneurs des banques centrales de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) a débuté mardi (28 mars) en Indonésie. En tête de l’ordre du jour figurent les discussions visant à réduire la dépendance des transactions financières à l’égard du dollar américain, de l’euro, du yen et de la livre sterling et à passer à des règlements en monnaies locales.

Les participants à la réunion ont discuté des efforts visant à réduire la dépendance à l’égard des principales devises par le biais du système de transactions en monnaie locale (TML). Il s’agit d’une extension du système de règlement en monnaie locale (LCS) qui a déjà commencé à être mis en œuvre entre les membres de l’ASEAN.

Cela signifie qu’un système de paiement numérique transfrontalier de l’ASEAN serait élargi et permettrait aux États de l’ASEAN d’utiliser des monnaies locales pour leurs échanges commerciaux. Un accord sur cette coopération a été conclu entre l’Indonésie, la Malaisie, Singapour, les Philippines et la Thaïlande en novembre 2022. Le régulateur bancaire indonésien a déclaré le 27 mars que la Banque d’Indonésie se préparait à introduire son propre système de paiement national.

Le président indonésien Joko Widodo a exhorté les administrations régionales à commencer à utiliser des cartes de crédit émises par des banques locales et à cesser progressivement d’utiliser des systèmes de paiement étrangers. Il a affirmé que l’Indonésie devait se protéger des perturbations géopolitiques, citant les sanctions prises par les États-Unis, l’Union européenne et leurs alliés à l’encontre du secteur financier russe en raison du conflit en Ukraine.

S’éloigner des systèmes de paiement occidentaux est nécessaire pour protéger les transactions des “éventuelles répercussions géopolitiques”, a déclaré M. Widodo.

Parmi les pays de l’ASEAN, seul Singapour a appliqué des sanctions à l’encontre de la Russie, tandis que tous les autres pays de l’ASEAN continuent de commercer avec ce pays. On s’est inquiété d’être pris dans les sanctions secondaires imposées par les États-Unis, qui risquent d’avoir un impact sur les pays d’Asie centrale et du Sud impliqués dans la fabrication du coton, une industrie majeure dans la région, qui emploie des millions de personnes.

Les investisseurs étrangers en Asie peuvent souhaiter examiner le montant des dollars américains, des euros et des yens détenus sur leurs comptes à la lumière d’une décision imminente de l’ASEAN sur le commerce des devises. Tout transfert de fonds de l’entreprise vers d’autres monnaies doit faire l’objet d’un examen professionnel.

*L’ASEAN est composée de dix États membres: Brunei Darussalam, Cambodge, Indonésie, Laos, Malaisie, Myanmar, Philippines, Singapour, Thaïlande et Vietnam. Les activités de l’ASEAN reposent sur trois piliers que sont la Communauté de politique et sécurité, la Communauté économique et la Communauté socio-culturelle ainsi que sur leurs plans d’action («blueprints»). Le Secrétariat de l’ASEAN est basé à Jakarta, en Indonésie, et dispose de nombreux bureaux et centres administratifs dans toute la région.

Traduction Arrêt sur info


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...