www.zejournal.mobi
Samedi, 03 Déc. 2022

La Chine, la Russie et l'Iran organiseront des exercices en Amérique latine

Auteur : Alexandre Lemoine | Editeur : Walt | Dimanche, 17 Juill. 2022 - 12h20

Pékin, Moscou et Téhéran ont l'intention de faire une démonstration de force pour les États-Unis dans leur "arrière-cour". Les trois pays comptent organiser des manœuvres navales conjointes au large de l'Amérique latine et dans les Caraïbes début août. D'après les experts, cela témoigne notamment du fait que certains pays latino-américains ont l'intention de former une coalition militaire contre les États-Unis. 

L'intention des puissances d'organiser des exercices conjoints en Amérique latine a été rapportée en milieu de semaine dernière. Comme l'écrit le site du journalisme politique libre The Washington Free Beacon, ces manœuvres s'appellent Sniper Frontier. 

C'est le Venezuela qui accueillera les exercices début août, alors que ce pays entretient des relations très compliquées avec Washington. La Chine, la Russie et l'Iran enverront leurs forces militaires et navires vers les côtes latino-américaines. 

D'après le Washington Free Beacon, les manœuvres à venir indiquent clairement que certains pays de l'Amérique latine comptent constituer une "alliance militaire" ou une "coalition militaire" contre les États-Unis. 

Comme l'a déclaré au Washington Free Beacon Joseph Humire, spécialiste et expert en matière de sécurité, pendant les exercices à venir "sur invitation du Venezuela", la Russie avec ses alliés, l'Iran et la Chine, ont l'intention de montrer dans l'hémisphère ouest une "force grandiose jamais vue". D'après l'expert, après ces exercices les États-Unis risquent même de perdre leur "influence traditionnelle" en Amérique latine. 

Il convient de rappeler que Moscou, Téhéran et Pékin avaient déjà organisé trois fois des manœuvres militaires conjointes. Notamment les exercices Marine Security Belt 2022 qui se sont déroulés dans le nord de l'océan Indien. 

Selon les observateurs, lors de ces exercices les participants ont montré leur capacité d'interagir dans l'accomplissement de différentes missions tactiques. Ils se sont entraînés notamment à secourir un navire en feu, à libérer un navire capturé, à tirer sur des cibles concrètes, à tirer de nuit sur des cibles aériennes et d'autres missions tactiques et opérationnelles. 

À noter qu'à l'époque les médias américains avaient perçu les exercices trilatéraux Marine Security Belt 2022 comme un "puissant signal" pour les États-Unis. 

En ce qui concerne les exercices à venir dans les Caraïbes, la revue américaine The Washington Times les considère comme les plus importants jamais organisés avec la participation de navires chinois, russes et iraniens. Il s'agit de premières manœuvres militaires auxquelles l'Iran participe depuis son invitation officielle en septembre 2021 à rejoindre l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS), l'une des plus puissantes alliances du continent eurasiatique dont l'objectif consiste à assurer la sécurité globale.


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé