www.zejournal.mobi
Mercredi, 24 Juill. 2024

JO : de la flamme nazie de 1936 à la flamme LGBT de 2024

Auteur : E&R | Editeur : Walt | Mardi, 14 Mai 2024 - 15h52

Les records de points Godwin vont tomber : le périple de la flamme des JO n’est pas une invention des Grecs, à qui l’on doit les Jeux olympiques, mais bien des Allemands aux Jeux de Berlin en 1936, c’est-à-dire sous le haut commandement du chancelier Hitler.

La flamme olympique n’existait pas dans les Jeux olympiques antiques. Elle est apparue pour la première fois le 28 juillet 1928 lors des Jeux olympiques d’été de 1928, à Amsterdam. Il n’y avait alors pas de relais pour porter la torche. Sur une idée attribuée à Carl Diem et retenue par Adolf Hitler, inspirée des lampadédromies antiques, le premier relais avec la torche a eu lieu lors des Jeux olympiques d’été de 1936 à Berlin, dans le but de glorifier le Troisième Reich. Depuis, le relais et l’allumage de la flamme ont eu lieu à chaque olympiade… (Wikipédia)

C’est peut-être pour ça que la Macronie, 88 (!) ans plus tard, n’a trouvé que des porteurs de flamme woke ou LGBT. Il ne manquerait plus que Jack Lang brandisse le plug enflammé sur un char tiré par trois LFI prisonnières (Aubry, Hassan et Panot), et l’évolution (ou la dévolution) sera totale.

On ne sait trop si le couple Hidalgo-Macron, qui s’entend bien sur la stupidité sociétale, fait ça pour nous faire honte, mais le relais de la flamme a quelque chose de profondément humiliant pour la France éternelle.

Ceux qui se préparent à hurler à la grossophobie, à l’homophobie, à la transphobie ou à toute autre discrimination peuvent ravaler leurs accusations : les valeurs portées par les créatures macronistes sont à l’exacte inverse des valeurs olympiques, qui sont :

l’amitié : c’est la valeur qui lie les athlètes, les officiels, les spectateurs et les communautés qui participent aux Jeux ;
le respect : c’est la valeur qui encourage les athlètes à se respecter mutuellement, à respecter les règles et les décisions, et à se comporter de manière éthique ;
l’excellence : c’est la valeur qui incite les athlètes à se dépasser, à améliorer leurs performances et à atteindre leurs objectifs.

On a beau lire et relire, on ne voit pas la valeur « promotion massive des people LGBT » là-dedans. Ainsi, en allumant la torche à Marseille, le rappeur Jul – l’équivalent binaire de Nakamura en bouillie sonore –, et en la refilant à une bande de zozos chelou, les défenseurs du woke entretiennent la flamme nazie. C’est ballot.

Résultat : les Russes cultivés se foutent de notre gueule.

Au fait, les gars, la sécurité, ça en est où ? Apparemment, c’est pas très au point...

Pour Macron, les Russes, ils cherchent qu’à nous zattaquer et à faire foirer nos Zeux.

C’est ainsi qu’Alain Bauer, monsieur Terrorisme (ou Antiterrorisme, c’est kif-kif) peut annoncer un attentat (russe) par drones pour le jour d’ouverture !

Bauer & Macron ont raison : on a même retrouvé l’opératrice !


- Source : E&R

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...