www.zejournal.mobi
Lundi, 20 Mai 2024

Rétropédalage : La Suède met fin à l’expérience de l’enseignement numérique et réintroduit les manuels scolaires

Auteur : Yoann | Editeur : Walt | Mardi, 05 Sept. 2023 - 18h35

Après plus d'une décennie de mise en avant de l'enseignement numérique, la Suède renonce à cette approche qui avait conduit à la substitution des manuels scolaires par des écrans. Face à des résultats peu convaincants, le pays effectue un revirement en faveur des méthodes traditionnelles.

Ce changement de cap marque un retour aux bases, après plus de dix ans de stratégie axée sur les écrans au sein du système éducatif suédois. Le lundi 21 août, la rentrée scolaire en Suède s’est déroulée avec des manuels à la place des tablettes.

En effet, les écrans avaient pris la place des manuels scolaires non seulement pour les contrôles et les cours, mais aussi pour les exercices. Cette situation avait atteint un point tel que les élèves suédois n’apprenaient à écrire avec un stylo et une feuille qu’au CE1.

Cependant, cette stratégie privilégiant l’usage exclusif des écrans semble avoir montré ses limites. Depuis l’introduction généralisée des ordinateurs en salle de classe, le niveau des élèves s’est détérioré selon les constatations des scientifiques : la proportion d’enfants suédois de 10 ans rencontrant des difficultés en lecture est passée de 12 % à 19 % en l’espace de cinq ans.

La ministre de l’Éducation, Lotta Edholm, avait alerté en mai dernier dans les colonnes du quotidien Dagens Nyheter en évoquant une « crise de la lecture ».

Cet ajustement a un coût non négligeable. Pour revenir aux manuels, le gouvernement suédois a débloqué 58 millions d’euros dès cette année afin de fournir à chaque élève un manuel par matière.

Malgré ces changements, les élèves suédois demeurent parmi les meilleurs de l’Union européenne, occupant la 3e place (alors que la France se positionne en 16e place).

En France, la place du numérique s’accentue dans l’éducation. Selon une enquête du ministère de l’Éducation nationale, 9 enseignants sur 10 reconnaissent les avantages pédagogiques du numérique. Selon les spécialistes, le défi réside dans une combinaison adéquate de l’écran et du manuel pour répondre à chaque besoin. Le problème ne réside pas tant dans l’usage de l’écran en tant qu’outil, mais plutôt dans la manière de l’exploiter. L’expérience suédoise a probablement erré en adoptant une approche numérique à 100 %.

Photo d'illustration: Credit photo : Capture écran de la vidéo « Plus de livres, moins d’écrans dans les classes de Suède » de Radio Canada


- Source : Le Média en 4-4-2

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...