www.zejournal.mobi
Vendredi, 19 Avr. 2024

L’armée ukrainienne tue trois civils et en blesse quatre autres à Donetsk avec des armes occidentales

Auteur : Christelle Néant | Editeur : Walt | Mercredi, 29 Mars 2023 - 19h43

Du 27 mars au soir au 28 mars 2023 au matin, l’armée ukrainienne a tué trois civils et en a blessé quatre autres dans deux districts de Donetsk, avec les armes que lui a fournies l’Occident.

Le 27 mars 2023 à 22 h 03, l’armée ukrainienne a bombardé une zone résidentielle du district de Kievski à Donetsk à coup de lance-roquettes multiples HIMARS. Une partie des roquettes a été abattue par la défense anti-aérienne russe, mais une a réussi à frapper un immeuble d’habitation, détruisant totalement deux appartements.

Un couple de soixantenaires qui se trouvaient dans l’un des appartements sont tués, et trois autres civils, dont une jeune femme de 18 ans, sont blessés. Les fenêtres de tous les immeubles environnants sont soufflées.

Voir le reportage filmé sur place, sous-titré en français : 

Comme l’ont souligné les habitants des immeubles touchés, il s’agit d’une zone purement résidentielle. Et les éclats trouvés sur place ne laissent aucun doute, sur le fait qu’il s’agit d’une roquette de HIMARS, c’est à dire d’une arme fournie à l’Ukraine par l’Occident.

 

Et malheureusement ce n’est pas la seule arme occidentale à avoir fait des victimes parmi les civils à Donetsk durant les dernières 24 h.

Le 28 mars 2023 au matin, l’armée ukrainienne a tiré sur le district de Kouïbychevski à Donetsk des roquettes à fragmentation MFOM AT2 remplies de mines antichar allemandes AT2.

 

Une partie des roquettes a été abattue par la défense anti-aérienne, mais une a néanmoins ouvert ses cassettes et largué des mines antichars sur le territoire du quartier résidentiel.

Ces mines sont particulièrement dangereuses car elles disposent d’un capteur de cible magnétique qui réagit aux gros objets métalliques. Ainsi, une voiture, suffit à déclencher l’explosion de cette mine ! De plus, ces mines sont également équipées d’un système qui les rend instables lorsque vous essayez de les déplacer. Tout cela complique leur élimination.

Et ce qui devait arriver lorsque de telles mines sont larguées dans une zone résidentielle, arriva. Une de ces mines a explosé à proximité d’une voiture, coupant les deux jambes d’un homme de 77 ans. Transporté en urgence à l’hôpital, il y est mort des suite de l’importante hémorragie qu’il a subit. Une femme de 74 ans a aussi été grièvement blessée, perdant ses deux pieds dans l’explosion.

Patrick Lancaster a filmé sur place les restes de la mine allemande antichar et le transport de la femme vers l’ambulance (reportages en anglais) :

 

Sur Telegram, une photo montrant l’homme qui a eu ses deux jambes arrachées par l’explosion de la mine antichar allemande a aussi été publiée, attention, image extrêmement choquante.

 

Voilà à quoi servent les armes occidentales fournies à l’Ukraine. Non pas à défendre son territoire, mais à massacrer des civils innocents, encore et encore. Les pays occidentaux qui fournissent ces armes à l’Ukraine sont complices des crimes de guerres commis avec elles par l’armée ukrainienne.


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...