www.zejournal.mobi
Mardi, 18 Juin 2024

Les vaccins contre le covid-19 peuvent provoquer des « handicaps permanents », selon le ministre allemand de la santé

Auteur : Lorenz Duchamps | Editeur : Walt | Lundi, 20 Mars 2023 - 18h54

Le ministre allemand de la santé, Karl Lauterbach, qui avait affirmé que le vaccin contre le covid-19 était dépourvu d’effets secondaires, a admis la semaine dernière qu’il s’était trompé, déclarant que les effets indésirables se produisaient à raison d’une dose sur 10 000 et qu’ils pouvaient entraîner de « graves handicaps ».

Le ministre allemand de la Santé, Karl Lauterbach, s’adresse aux médias pour expliquer un nouveau plan gouvernemental visant à réformer fondamentalement le système hospitalier allemand, à Berlin, Allemagne, le 6 décembre 2022. (Sean Gallup/Getty Images)

Le 14 août 2021, Lauterbach a déclaré sur Twitter que les vaccins n’avaient « aucun effet secondaire », remettant encore plus en question la raison pour laquelle certains Allemands ont refusé de se faire vacciner contre le covid-19.

Lors d’une interview accordée à l’émission « Heute Journal » de la chaîne ZDF le 12 mars, Christian Sievers a interrogé Lauterbach sur l’affirmation qu’il avait faite au cours de l’été 2021, confrontant le ministre de la santé à son précédent tweet qui affirmait que les vaccins n’avaient pratiquement pas d’effets secondaires.

Lauterbach a répondu que le tweet était « malavisé » et une « exagération » qu’il avait faite à l’époque, notant qu’il « ne représentait pas ma véritable position ».

« J’ai toujours été au courant des chiffres et ils sont restés relativement stables… une personne sur 10 000 [est blessée] », a déclaré Lauterbach. « Certains disent que c’est beaucoup, d’autres que ce n’est pas tant que ça.

La remarque de Lauterbach sur les effets indésirables des vaccins est intervenue après que la chaîne allemande a diffusé une séquence sur plusieurs Allemands qui ont été gravement blessés après avoir reçu la piqûre, notamment une gymnaste de 17 ans qui avait déjà participé aux championnats allemands de gymnastique artistique avant d’être hospitalisée pendant plus d’un an peu après avoir reçu la deuxième dose du vaccin contre le covid-19 de BioNTech.

« Que dites-vous à ceux qui ont été affectés [par des lésions dues aux vaccins] ? » a demandé Sievers à Lauterbach.

« Ce qui est arrivé à ces personnes est absolument consternant, et chaque cas est un cas de trop », a répondu Lauterbach. « Honnêtement, j’ai beaucoup de peine pour ces personnes. Il s’agit de handicaps graves, dont certains seront permanents ».

Steve Kirsch, directeur exécutif de la Vaccine Safety Research Foundation, n’était pas d’accord avec Lauterbach, mais il a félicité le ministre de la santé d’avoir fait des « progrès » en comparant sa dernière remarque à ses commentaires précédents concernant la sécurité et l’efficacité des vaccins contre le covid-19.

Le taux réel d’effets indésirables graves est environ 100 fois plus élevé que les chiffres cités par Lauterbach – « plus proche de 1 dose sur 100″ et ‘pour les décès, c’est ~1 dose sur 1 000′ », a déclaré Kirsch sur Twitter.

Au 31 octobre 2022, le Paul-Ehrlich-Institut avait reçu un total de 333 492 rapports de cas individuels sur des effets indésirables présumés du vaccin contre covid-19 ou des effets secondaires du vaccin en Allemagne, selon les données officielles (pdf) publiées en décembre 2022 par l’organisme de réglementation médicale qui fait des recherches sur les vaccins et les biomédicaments.

« Le nombre de rapports de cas individuels par mois a atteint un pic en décembre 2021 et s’est poursuivi tout au long de l’été », selon l’agence fédérale, qui dépend du ministère allemand de la santé.

Malgré ces résultats, le site web du ministère de la santé du pays affirme, en date du 16 mars, que « les vaccins modernes sont sûrs et que les effets indésirables ne se produisent que dans des cas sporadiques ».

Poursuites judiciaires en cours

Alors que le sujet des lésions post-vaccinales a commencé à être plus largement couvert par certains médias allemands, des poursuites ont commencé à être engagées contre BioNTech, ainsi que contre d’autres fabricants de vaccins contre le covid-19.

BioNTech a nié toute responsabilité, selon ZDF.

Les fabricants de vaccins tels que Pfizer et Moderna bénéficient d’une immunité de responsabilité en cas de problème involontaire avec leurs vaccins, ce qui les place dans une position juridique très forte.

« Il est vrai que dans le cadre de ces contrats européens, les entreprises ont été largement exemptées de toute responsabilité et que la responsabilité incombe donc à l’État allemand », a déclaré Lauterbach.

(…)

Traduction par Aube Digitale


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...