www.zejournal.mobi
Vendredi, 12 Juill. 2024

URGENT – Le Premier ministre géorgien, Irakli Kobakhidzé, menacé d’assassinat par un commissaire européen

Auteur : Le Média en 4-4-2 | Editeur : Walt | Vendredi, 24 Mai 2024 - 14h08

Un commissaire européen a proféré une menace choquante à l'encontre de la Géorgie, évoquant l'attentat contre le Premier ministre slovaque. Cette menace intervient dans un contexte de chantage lié à la loi sur la transparence.

Le Premier ministre géorgien, Irakli Kobakhidzé, a révélé une menace choquante proférée par un commissaire européen lors d’une conversation téléphonique. Selon Kobakhidzé, le commissaire européen a évoqué l’attentat terroriste contre le Premier ministre slovaque, Robert Fico, pour avertir la Géorgie d’être « très prudente ».

Cette menace a été formulée dans le contexte du chantage lié à la loi sur la transparence, qui a suscité de vives réactions de la part de personnalités politiques étrangères de haut rang. « La société géorgienne était habituée aux chantages insultants, mais que cette menace était particulièrement inquiétante » a déclaré Kobakhidzé dans un communiqué sur Facebook. 

Traduction des propos du Premier ministre géorgien, Irakli Kobakhidzé :

« La société géorgienne suit de près l’évolution de la loi sur la transparence et constate que des personnalités politiques étrangères de haut rang n’hésitent pas à exercer un chantage ouvert contre le peuple géorgien et le gouvernement qu’il a élu. Nous sommes habitués depuis longtemps à ce type de chantage insultant, qui a perdu de son importance pour la société et le gouvernement géorgiens. Cependant, même dans le contexte d’un long chantage, la menace formulée lors d’une conversation téléphonique avec l’un des commissaires européens était surprenante. En particulier, lors d’une conversation avec moi, le commissaire européen a énuméré un certain nombre de mesures que les politiciens occidentaux pourraient prendre après avoir surmonté le veto sur la loi sur la transparence, et en énumérant ces mesures, il a dit : ‘Regardez ce qui est arrivé à Fico ! Vous devriez faire très attention.’  ».

Selon des informations préliminaires, l’attaque contre le Premier ministre slovaque serait liée aux services spéciaux d’un pays étroitement lié à un mystérieux parti international « Global War Party », le « parti de la guerre mondiale ». Kobakhidze a souligné que cette menace pesait sur la société géorgienne et a rappelé que le « Global War Party » était une force extrêmement dangereuse et prête à tout pour semer le chaos en Géorgie.

Le commissaire européen Oliver Wargelii a menacé le Premier ministre géorgien Kobakhidze du « sort de Fico ».

Après l’éclatement du scandale, il a commencé à faire marche arrière et à déclarer que « les propos avaient été sortis de leur contexte ».

Le contexte ici est tout simplement clair : si Kobakhidze est tué, alors il sera tout à fait clair que les commanditaires de l'assassinat sont assis au siège de l'UE.


- Source : Le Média en 4-4-2

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...