www.zejournal.mobi
Mercredi, 24 Juill. 2024

Interpellée à domicile et en garde à vue pour avoir traité Macron d’« ordure » sur Facebook

Auteur : Midi Libre | Editeur : Walt | Jeudi, 30 Mars 2023 - 20h01

Pour ceux qui n’auraient pas compris dès le début que Macron – et sa clique formant gouvernement au service de l’État profond, le chef de l’État étant le courroie de transmission – était en guerre contre la France, il y a d’abord eu les Gilets jaunes, mutilés, éborgnés. Avec le virus mondialiste, il l’a dit : « Nous sommes en guerre. » Il aurait pu ajouter « contre vous »…

Toute guerre génère des révoltes, des séditions. Il faut donc faire des exemples, pour tuer dans l’œuf tout mouvement qui pourrait faire florès. Les manifestations de mécontentement sont sévèrement réprimées dans la rue… et dans les champs. Et dorénavant, même la simple expression verbale, écrite, peut vous conduire à vous retrouver encadré par la maréchaussée, qui a vraisemblablement, et depuis longtemps, fait son deuil de son désir premier de protéger la veuve et l’orphelin, de maintenir l’ordre (et non de générer le désordre), d’être des gardiens de la paix.

– La Rédaction d’E&R –

Elle encourt jusqu’à 12 000 euros d’amende pour des publications sur Facebook. Une habitante de la commune de Saint-Omer (Pas-de-Calais), présentée comme une militante et figure locale des gilets jaunes, a été interpellée à son domicile vendredi 24 mars au matin par trois policiers pour avoir publié sur sa page Facebook des messages dans lesquels Emmanuel Macron est traité d’« ordure », rapporte La Voix du Nord.

Comme l’explique le quotidien, les policiers sont intervenus initialement en réaction à la publication d’une photographie montrant la femme souriant à côté d’une inscription « Macron ordure » tagguée sur la chaussée à côté d’un dépôt de déchets en marge des manifestations contre la réforme des retraites. Placée en garde à vue, la quinquagénaire a nié être à l’origine de l’insulte et a dit avoir simplement été prise en photo à côté du tag.

Les policiers se sont aussi intéressés à un message posté sur sa page Facebook le 21 mars avant l’interview du président de la République à 13h sur TF1 et France 2 : « L’ordure va parler demain à 13 heures, pour les gens qui ne sont rien, c’est tjrs (sic) à la télé que l’on trouve les ordures ».

[…]

Présentée au procureur de Saint-Omer, l’accusée comparaîtra au tribunal le 20 juin prochain. « On veut faire de moi un exemple, je ne suis pas l’ennemi public numéro 1 », s’est-elle indignée auprès de La Voix du Nord, dénonçant « une période où l’intimidation est forte sur les militants ».

[…]

Lire l’intégralité de l’article sur midilibre.fr


- Source : Midi Libre

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...