www.zejournal.mobi
Lundi, 17 Juin 2024

Des documents confidentiels montrent que Pfizer connaissait les risques de myocardite liés à son vaccin

Auteur : Le Média en 4-4-2 | Editeur : Walt | Lundi, 20 Mars 2023 - 18h27

Des documents confidentiels de Pfizer publiés par Project Veritas, révèlent que la société était consciente du risque potentiel de myocardite pour les personnes ayant reçu des doses de leur vaccin COVID-19. Il s’agit d’une information inquiétante concernant la sécurité des vaccins, qui devrait être une préoccupation primordiale pour toutes les entreprises pharmaceutiques, avant de chercher à réaliser un quelconque profit.

Incidence accrue de la myocardite chez les patients vaccinés

Depuis avril 2021, une augmentation des cas de myocardite et de péricardite a été signalée aux États-Unis après la vaccination COVID-19 à ARNm (Pfizer-BioNTech et Moderna), en particulier chez les adolescents et les jeunes adultes. Les données montrent que les patients qui reçoivent le vaccin COVID-19 sont plus susceptibles de développer une myocardite, avec une incidence plus élevée après la deuxième dose que la première.

Définition des événements de myocardite

On a considéré qu’il y avait eu un cas de myocardite quand une personne avait reçu un diagnostic médical de cette maladie dans les 14 jours après avoir pris la première, la deuxième ou la troisième injection du vaccin Pfizer contre le COVID-19. Le diagnostic devait être confirmé par un code spécifique (ICD10-CM ou SNOMED CT) sur la facture ou le dossier médical de la personne.

Prédominance masculine dans l’incidence de la myocardite

Pour l’heure, on ne sait pas pourquoi il y a plus d’hommes que de femmes qui ont eu une inflammation du cœur ou de son enveloppe après avoir été vaccinés contre le COVID-19. La plupart des cas qui ont suivi les recommandations sont des jeunes hommes de moins de 29 ans qui ont eu cette inflammation dans les 14 jours après l’injection.

Pfizer savait parfaitement

Les documents de Pfizer font apparaitre que la société était consciente du risque potentiel de myocardite associé à son vaccin COVID-19. Les données récentes montrent que les patients qui reçoivent le vaccin sont plus susceptibles de développer une myocardite, en particulier après la deuxième dose.


- Source : Le Média en 4-4-2

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...