www.zejournal.mobi
Samedi, 13 Juill. 2024

L’étrange fascination des Insoumis pour la soumission

Auteur : Éric Verhaeghe | Editeur : Walt | Jeudi, 20 Juin 2024 - 14h20

Peu à peu, les chiffrages des programmes arrivent, et ceux du Front Populaire donnent une parfaite illustration du vieux principe selon lequel, en communication, on n’énonce que ce qui ne coule pas de source. Ainsi, Mélenchon a-t-il collé au nom de parti le mot “insoumission”… précisément parce qu’il appelle, mine de rien, à la soumission sous toutes ses formes : soumission aux créanciers, qui deviendront tout puissants grâce à une explosion de la dette, et soumission à l’Etat grâce à une terreur fiscale qui permettra aux gabelous modernes de touiller la soupe de chaque Français pour vérifier au doigt mouillé si oui ou non on a fraudé l’impôt sur le sel.

Donc, si l’on en croit la presse, les hausses d’impôts du fait du programme du Front Populaire s’élèveraient à 50 milliards € (contre 30 milliards lors de l’arrivée de Hollande au pouvoir). Une paille ! équivalente à quasiment 2 point de PIB.

Ces mesures seraient les suivantes :

  • la taxation de l’héritage serait alourdie, avec l’instauration d’un “héritage maximum” qui pourrait être un multiplicateur du patrimoine net médian
  • le rétablissement de l’ISF, avec la création d’un ISF climatique
  • la complication de l’impôt sur le revenu, avec 14 tranches au lieu de 5, et la récupération des 5 milliards “offerts” par Macron aux contribuables
  • l’augmentation de 0,2 point de la taxe sur les transactions financières et l’intégration des opérations intradays dans son assiette
  • la suppression de la “flat tax” sur les dividendes
  • la suppression du Crédit Impôt Recherche
  • la suppression du Crédit d’impôt “emploi à domicile”
  • la mise en place d’un impôt universel de 25% pour les entreprises

On le voit, les dépenses publiques devraient faire un immense bond en avant, alors que la France est déjà dans les pays industrialisés les plus étatistes.

Globalement, donc, le Front Populaire propose une soumission accrue à l’Etat et à ses interventions, au nom de l’égalité et de la protection bien entendu. En aucun cas, il ne peut s’agir de renforcer la domination d’une caste sur la société.

***

Rions avec le programme du Front populaire 2024

La gauche est pleine d’humoristes, parfois volontaires comme Guillaume Meurice, parfois involontaires comme les architectes du programme de Soupe Populaire. Le wokisme fait très mal à leur crédibilité. Sur l’international, LFI a presque tout bon. Sur le social, ça commence à foirer avec le migrantisme, mais quand on passe au sociétal, c’est l’effondrement conceptuel et intellectuel. Démonstration.

Pour une fois, on est d’accord avec le Président, quand il s’adresse à des boomies conquis (et triés sur le volet) :

Macron leur explique que les promesses du RN vont coûter 100 milliards au pays (400 pour Soupe populaire), mais il oublie les 200 milliards d’argent gratuit, c’est-à-dire de dette, qu’il a imposés au pays en 2020-2021. Aujourd’hui, avec la baisse violente du pouvoir d’achat, les Français payent aux riches prêteurs les intérêts de ce cadeau empoisonné. On ne vous fera pas un dessin sur les gagnants de l’affaire.

Premier exemple : le NFP (Nouveau Front pop) propose que les Africains touchés par le dérèglement climatique puissent venir en France. Déjà, il faut dire aux merluchistes qu’il a toujours fait chaud en Afrique, sauf au djebel Toubkal, au Ras Dashan ou au Kilimandjaro (5 895 mètres), tous au-delà des 4 000.

On écoute Manon Aubry sur le sujet :

« Je suis pour la création d’un statut de réfugié climatique. Le réchauffement climatique est commencé, il va mettre sur les routes de notre planète des personnes qui fuient la sécheresse, qui fuient des inondations. Il faut qu’on puisse garantir un statut de réfugié climatique ».

Bienvenue en France, futurs ressortissants du Nigéria (375M), du Congo (220M), d’Éthiopie (300M), qui seront les trois pays les plus peuplés d’Afrique en 2050. On imagine bien sûr que ce sont les députés LFI qui vont les accueillir chez eux...

Si l’immigration continue au train actuel, les Français seront résiduels chez eux en 2050 mais plus sûrement en 2075. Déjà, les Bleus nous donnent un avant-goût du wokisme sauce LFI.

Normal qu’ils demandent à voter à gauche ! LFI a proposé cette connerie alors que l’ONG Oxfam prévoit 250 millions de réfugiés dits climatiques en 2030, et plus d’un milliard en 2050 ! Conclusion : soit les LFI sont fous, soit ils sont masos.

Passons au second exemple, il y en a plein mais on a pris les deux plus dingues. C’est encore Macron qui nous le fournit dans son petit discours aux boomies multivax. Avec la gauche woke au pouvoir, il sera possible de changer de sexe simplement et gratuitement à la mairie. Devant les propos du Président, hurlements aigus des LGBT, écolos qui se roulent par terre, LFI qui se frappent la poitrine, etc.

On a bien rigolé quand Olivier Faure, à la tête de son PS-croupion, a dénoncé la « transphobie » du Président. Décidément, si on n’avait pas la guerre civile et/ou la guerre mondiale au bout du tunnel, on passerait nos journées à rigoler avec tous ces clowns.

E&R


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...