www.zejournal.mobi
Vendredi, 12 Juill. 2024

Sanctions ? La Russie a détrôné les États-Unis, comme deuxième fournisseur de gaz de l’Europe, au mois de mai

Auteur : Laurent Lambrecht | Editeur : Walt | Mardi, 18 Juin 2024 - 11h53

En mai, la Russie a dépassé les États-Unis en matière de fourniture de gaz à l'Europe, malgré les efforts déployés par l'UE pour se sevrer du combustible russe, selon le Financial Times.

Le gazoduc et le GNL en provenance de Russie ont représenté 15 % des fournitures totales à l'UE, au Royaume-Uni, à la Suisse, à la Serbie, à la Bosnie-Herzégovine et à la Macédoine du Nord.

L'augmentation a été influencée par des "facteurs ponctuels", notamment un accident survenu dans une grande installation américaine d'exportation de GNL, selon le journal. Il n'a pas précisé quand ni où l'accident s'est produit.

Comprenez-vous maintenant pourquoi les États-Unis doivent poursuivre cette guerre ? L'Europe n'a pas assez souffert, et pourtant les sanctions sur ces lignes énergétiques auraient également un impact sur la Turquie, ce qui mettrait cette dernière dans une situation intéressante.

D'ailleurs, Poutine, dans un long discours confirme l'hypothèse selon laquelle l'un des principaux objectifs de guerre des États-Unis est la "revassalisation" de l'Europe. Poutine vient de le dire. Incroyable.

***

C’est une statistique surprenante. Selon des données du consultant ICIS, au mois de mai, la Russie a été le deuxième fournisseur de gaz de l’Europe, avec une part de marché de 15%. La Norvège, de son côté, a conservé sa première position, avec une part de marché de 30%. Les États-Unis, quant à eux, sont tombés à la troisième position, avec une part de marché de 14%.

Selon ICIS, c’est la première fois, au cours des deux dernières années, que la Russie obtient une part de marché de 15% sur le marché européen.

Selon l’analyste Tom Marzec-Manser, Head of Gas Analytics chez ICIS, plusieurs éléments expliquent ce retour en force du gaz russe. En avril, Freeport, un important site américain d’exportation de gaz naturel liquéfié (GNL), a connu une panne majeure. Cet incident a eu des répercussions sur les volumes de GNL exportés par les États-Unis durant la première quinzaine de mai. En outre, la consommation de gaz est restée faible en Europe en mai, ce qui a accentué l’impact de cette panne sur la part de marché du GNL américain en Europe.

Gazprom exporte davantage via la Turquie

Dans le même temps, le volume de gaz exporté par Gazprom en Europe a augmenté, en raison d’une maintenance prévue en juin sur son gazoduc TurkStream. Ce dernier, qui alimente le sud de l’Europe via la Turquie, est l’un des deux derniers gazoducs russes fournissant encore le marché européen. Or Gazprom a anticipé cette maintenance prévue en juin, en augmentant ses exportations en mai.

En outre, le groupe russe Novatek a préféré exporter certains volumes de GNL sur le marché européen, plutôt que sur le marché asiatique. En effet, les troubles au Moyen-Orient ont rendu la route du canal de Suez plus risquée. Pour Novatek, il était donc plus facile d’envoyer son GNL en Europe que d’atteindre l’Asie via le cap de Bonne-Espérance (la seule alternative au canal de Suez).

Néanmoins, selon Tom Marzec-Manser, ce retournement de situation ne devrait pas de durer. «Il est frappant de voir la part de marché du gaz russe augmenter, explique-t-il. Heureusement, cette situation ne devrait pas durer». En effet, en été, les méthaniers russes peuvent atteindre le marché asiatique via la route de l’est, c’est-à-dire en passant entre la Sibérie et l’Alaska. En hiver, le gel rend impraticable cette route de l’est. Davantage de GNL russe devrait donc être vendu sur le marché asiatique dans les mois à venir. En outre, les exportations américaines de GNL devraient repartir à la hausse. Bref, cette deuxième position atteinte par la Russie devrait être temporaire.


- Source : La Libre (Belgique)

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...