www.zejournal.mobi
Mardi, 18 Juin 2024

Mur du réel : Mélenchon hué au Sénégal alors qu’il défendait le mariage homosexuel

Auteur : E&R | Editeur : Walt | Dimanche, 19 Mai 2024 - 14h44

« Les velléités extérieures de nous imposer l’importation de modes de vie et de pensée contraires à nos valeurs risquent de constituer un nouveau casus belli. » Lors d’un discours devant des étudiants à Dakar consacré aux relations entre l’Afrique et l’Europe, ce jeudi 16 mai, le nouveau Premier ministre du Sénégal, Ousmane Sonko, a adressé cet avertissement aux Occidentaux au sujet des droits des homosexuels et des minorités sexuelles. […] Le chef du gouvernement a d’ailleurs ajouté que la défense de ces minorités pouvait, davantage que les divergences politiques, nourrir un « sentiment anti-occidental dans beaucoup de parties du monde ». 

Remarquant que « la question du genre revient régulièrement dans les programmes de la majorité des institutions internationales et dans les rapports bilatéraux, même souvent comme une conditionnalité pour différents partenariats financiers », Ousmane Sonko a affirmé respecter le fait que la défense des minorités sexuelles soit « érigée en débat prioritaire au sein des opinions occidentales », mais argué que dans des pays comme le sien, cela soulève « énormément de tensions et d’incompréhensions tant elle met face à face des cultures, des civilisations et des systèmes politiques à la vision diamétralement opposée ».

[…]

Le leader de La France insoumise (LFI), Jean-Luc Mélenchon, était invité à co-animer ce débat avec le Premier ministre, six semaines après l’élection à la présidence de Bassirou Diomaye Faye – le parti Pastef l’avait désigné candidat en remplacement d’Ousmane Sonko, son leader, donné favori mais empêché de concourir après avoir été emprisonné plusieurs mois. Après la diatribe homophobe du chef du gouvernement, l’Insoumis a voulu reprendre le micro pour assumer leur désaccord, sous les huées de l’assistance. […]

Lire l’article sur en entier sur tetu.com

Bonus : Sénégal, un nouveau départ

(Si la vidéo ne s’affiche pas correctement, la visionner ici)

***

Mélenchon hué au Sénégal pour sa propagande LGBT et humilié par Sonko

par Nsango ya Bisu

Jean-Luc Mélenchon se souviendra longtemps de sa visite au Sénégal.

À Dakar, devant une foule d’étudiants sénégalais, le Premier ministre sénégalais Ousmane Sonko et le français Jean-Luc Mélenchon, leader du parti La France Insoumise, débattaient jeudi sur l’avenir des relations Afrique-Europe.

Abordant la question de l’homosexualité, Jean Luc Mélenchon a débuté prudemment en déclarant son hétérosexualité avant d’affirmer qu’il espérait qu’un jour le Sénégal voterait des législations conformes aux revendications du lobby LGBT.

À l’en croire, il est «le premier législateur français qui a déposé un texte de loi à propos de la possibilité du mariage homosexuel» car pour lui, «l’amour devrait être ouvert à tous ceux qui veulent en bénéficier».

«C’est pourquoi je le dis les yeux dans les yeux que j’assume ma position. Ce sont les pires réactionnaires et les pires racistes qui se sont opposés à cette disposition légale», a-t-il dit devant un auditoire sénégalais furieux qui le huait de toutes parts.

«La question des LGBT sera le prochain casus belli entre l’Europe et le reste du monde»

Ousmane Sonko, a ensuite pris la parole et s’est montré intransigeant et sans langue de bois.

Prenant la parole le leader du PASTEF, sur la question de l’homosexualité, a affirmé que «chaque peuple doit se donner les moyens de respecter les autres dans leurs croyances et leurs convictions». À ce titre, il estime que «la question des LGBT et du genre risque d’être le prochain casus belli entre l’Europe et le reste du monde». 

source : Média Presse Info


- Source : E&R

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...