www.zejournal.mobi
Vendredi, 23 Févr. 2024

Discrimination d’Etat : La France interdit la collaboration culturelle avec les artistes du Mali, du Niger et du Burkina Faso

Auteur : Le Média en 4-4-2 | Editeur : Walt | Jeudi, 14 Sept. 2023 - 18h30

La France Scandaleusement Close aux Artistes Africains

Un véritable scandale secoue le monde de la culture en France, alors que le ministère des Affaires étrangères — par le biais de Catherine Colonna — a émis un ordre impensable : il demande aux institutions culturelles subventionnées de rompre toute collaboration avec les artistes originaires du Mali, du Niger et du Burkina Faso. Cette décision, émanant du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, a été transmise de manière impérative aux établissements culturels par le biais des directions générales des affaires culturelles (DRAC).

Les consignes sont d’une sévérité sans précédent : « suspendre, jusqu’à nouvel ordre, toute coopération avec les pays suivants : Mali, Niger, Burkina Faso ». Cette directive draconienne inclut l’arrêt immédiat de tous les projets de coopération en cours, la suspension de tout soutien financier, y compris par le biais d’organisations françaises, et l’interdiction formelle d’inviter des artistes originaires de ces pays. Pire encore, la France ne délivrera plus de visas aux ressortissants de ces trois pays, et cela, sans la moindre exception et pour une durée indéterminée.

Le Syndicat national des entreprises artistiques et culturelles (Syndeac) qualifie cette mesure de « comminatoire », soulignant l’absence totale de précédent. Bruno Lobé, vice-président du syndicat et directeur du Manège, scène nationale de Reims, rappelle que la France a toujours privilégié le dialogue avec les artistes vivant dans des pays en conflit, même lorsque leurs propres gouvernements les empêchent de travailler.

Cette interdiction totale concernant trois pays traversés par des crises en effet très graves n’a évidemment aucun sens d’un point de vue artistique et constitue une erreur majeure d’un point de vue politique. C’est tout le contraire qu’il convient de faire. Cette politique de l’interdiction de la circulation des artistes et de leurs œuvres n’a jamais prévalu dans aucune autre crise internationale, des plus récentes avec la Russie, aux plus anciennes et durables, avec la Chine.

Cette décision est accueillie avec une indignation totale dans le milieu culturel français, qui redoute les graves conséquences pour les artistes africains ainsi que l’impact dévastateur sur l’image internationale de la France.

La France, autrefois symbole de tolérance et d’ouverture culturelle, s’enfonce dans une politique aux relents discriminatoires, fermant la porte à la diversité artistique, au dialogue interculturel, et ternissant son image de nation accueillante.


- Source : Le Média en 4-4-2

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...