www.zejournal.mobi
Vendredi, 24 Mai 2024

Stopper le « traité pandémies » de l’OMS et la mise en place de la dictature nano-biotechnologique instutionnalisée dès mai 2024

Auteur : Résistance 71 | Editeur : Walt | Jeudi, 18 Avr. 2024 - 14h07

Rien n’est présentement plus important que ce que vous allez lire…

Nous l’avons précédemment dit, le 27 mai prochain, à Genève, va se jouer l’avenir de l’humanité, ni plus ni moins, avec l’adoption en assemblée générale de l’Organisation Mortelle de la Santé (OMS), de son texte sur le “Traité sur les pandémies” qui serait une vaste farce s’il n’était pas si tyrannique et dangereux pour la vie sur cette planète.

Aujourd’hui, à l’échelle planétaire, rien n’est plus important que ce passage en force pour une tyrannie sanitaire globale. Rien. Cela touche déjà depuis le déploiement global de l’arme nano-biotechnologique à ARNm COVID-19 en décembre 2020, sinon la quasi totalité de la population mondiale, en tout cas, celle des pays dits “développés”… Etats-Unis et Europe en tête.

Ce texte est fait, construit, planifié pour totalement éradiquer la souveraineté des nations en matière de santé et de “pandémies” (plandémies), redéfinies au préalable et donner les pleins pouvoirs à une clique d’oligarques bureaucrates à la solde de Big Pharma, qui pourront décider de déclarer “pandémie” tout et n’importe quoi et surtout, de forcer les populations à accepter les mesures draconiennes qu’ils mettront une fois de plus en place mais à la puissance 10 comparé au COVID: confinements, restrictions de toutes sortes, injections renouvelées par armes nano-biotechnologiques à ARNm, etc. Ce “traité pandémies” de l’OMS veut dire :

  • plus de recherches sur le gain de fonction de pathogènes (alors qu’on s’attendrait à ce que ce soit purement interdit…) Open bar pour tout le monde, création des pires saloperies nanotech possibles
  • l’obligation de partager les informations sur les séquences génomiques de nouveaux pathogènes créés
  • payer les nations pour ce faire => porte ouverte au tout et n’importe quoi menant à des “accidents” / fuites, volontaires ou non
  • plus de confinements
  • plus de mesures liberticides au nom de “la santé publique”, qui ne l’est plus mais une extension de très gros intérêts privés dictant leur agenda
  • plus d’injections et de médicaments “obligatoires” assujettis exclusivement au nouveau marché de la nano-biotechnologie, devenue fléau #1 pour l’humanité
  • plus de censure et d’ostracisme contre les remèdes, scientifiques et médecins hors système
  • et bien plus…

ONU + UE + OMS = TYRANNIE MONDIALE

Après son adoption en assemblée plénière à Genève le mois prochain, les nations auront quelques mois pour “analyser et questionner” le traité et potentiellement le refuser, après quoi il sera entériné pour toutes les nations ne le refusant pas explicitement.

Comment le refuser alors que les “élus”, “parlementaires”, soit ne liront JAMAIS le document complet mais juste un “résumé préparé à leur intention”, soit sont déjà corrompus par Big Pharma et les intérêts particuliers pilotant le projet totalitaire sous couvert sanitaire dont l’OMS, entité vendue aux intérêts privés des Bill Gates et consort depuis belle lurette,  sera le bras armé.

Faisons-nous pour une (idiote) minute les avocats du système représentatif étatico-marchand et de son “processus démocratique”. Ce “Traité pandémies” de l’OMS est l’exemple type de document qui va, si adopté, changer la vie des citoyens de la manière la plus profonde. Ainsi donc, il représente l’archétype même de proposition qui devrait être uniquement adoptée ou rejetée par voie de REFERENDUM, une fois que les citoyens aient eu accès au document complet et une traduction en termes communs édulcorés des termes juridiques champions de la langue de bois et de la confusion.

Ainsi donc, les citoyens devraient avoir accès au document, le lire, en discuter pour ensuite répondre, comme le veut tout REFERENDUM, à une question simple par “oui” ou “non”.

La question de ce REFERENDUM serait quelque chose du style : Voulez-vous que le “traité pandémies” de l’OMS devienne le de facto guide de la santé publique de notre nation ? OUI — NON (cocher la case).

Si les gens avaient accès au document (toujours en voie d’écriture et changeant en permanence afin d’enfumer toujours plus…) et en avaient pleinement connaissance, il est quasiment certain que le résultat d’un tel REFERENDUM sur cette question bien comprise serait un NON resplendissant à plus de 95%…

Cela n’arrivera évidemment pas. Les leçons du NON ! au Referendum de 2005 sur la “constitution européenne” ont été retenues par les politicards traîtres aux nations, surtout en France. Cette supercherie des plus criminelles passera donc par la “voie parlementaire”, cette voie oligarchique sûre de la corruption et de la trahison systématique au profit des intérêts particuliers d’une clique financière toujours plus avide de pouvoir, eugéniste et transhumaniste.

Cessons donc de jouer l’avocat du diable pour dire ici que finalement, tout ceci ne se produirait pas, mieux même, ne pourrait pas se produire dans une société anarchiste, une société des sociétés des associations libres unifiées n’œuvrant que pour le bien commun de manière décentralisée, concernée et totalement désintéressée puisque fonctionnant hors État, hors rapport marchand, hors argent et hors salariat.

Il n’y a rien de plus ultime aujourd’hui que de stopper net cette initiative pseudo-sanitaire tyrannique. Il suffit de dire NON ! Informons-nous ! Regroupons-nous ! BOYCOTTONS toute décision et toute action tyrannique de ceux qui décident à notre place ! Tuons ce projet criminel avant sa mise en application, car une fois en place, tout sera bien plus compliqué…

Si nous les laissons faire, c’en sera fini de l’humanité. Les injections armes nano-biotechnologiques à ARNm COVID-19 ont déjà tué plus de 20 millions de personnes dans le monde depuis décembre 2020, ce chiffre est conservateur. De partout, les rapports d’analyses médicales tombent sur les “effets secondaires” néfastes des injections ARNm, armes biologiques par définition, déployées sur les populations du monde. Les statistiques de turbo-cancers crèvent les plafonds, partout. Les AVC et maladies auto-immunes, maladies cardiaques induites sont légions. Qui ne connaît pas dans son entourage, quelqu’un qui a été affecté de manière grave ou bénigne par ces injections mortifères, vrais faux vaccins mais vraies armes biologiques utilisées contre les populations, ainsi que toute la panoplie de la nanotechnologie dans notre nourriture, produits quotidiens, etc…

Et bien, le “traité pandémies” que l’OMS veut adopter le 27 mai prochain, leur fournira toute autorité tyrannique pour encore plus nous injecter de leurs poisons, armes biologiques : l’ARNm est une arme biologique, répertoriée comme telle dans les brevets et les rapports militaires yankees. Les “virus pandémiques” sont des parasites nano-biotechnologiques, créés pour infester les populations et générer des pertes massives et une transformation génétique de l’espèce humaine. Ceci n’est pas un projet futuriste… CECI SE PRODUIT DÉJÀ ICI ET MAINTENANT alors que nous écrivons ces lignes. C’est un danger courant et immédiat ! Nous devons les arrêter !

Il y a un “Meme” qui circule depuis un moment sur la toile et qui dit ceci : “J’ai besoin de nouvelles théories de la conspiration, parce que toutes les anciennes se sont avérées vraies !” On vous en redonne une ici en primeur : L’oligarchie sait pertinemment qu’il est vital de garder cette affaire secrète ou du moins des plus discrètes le plus longtemps possible. Ainsi donc, tout le tumulte récent : Ukraine, Gaza/Palestine, chaos économique accéléré, n’est qu’écran de fumée, distraction à grande échelle, masquant le véritable agenda, qui avance toujours sous couvert, même si le voile se lève peu à peu… Du grain à moudre, réfléchissez-y… tout concorde.

Divulguer cette info est la chose la plus importante à faire aujourd’hui ! Il en va de la survie de l’humanité, ni plus ni moins.

Qu’on se le dise !

OMS = vecteur de promulgation de la Nano-biotechnologie mortifère

Tuons dans l’œuf le putsch oligarchique de l’OMS !!
Traité pandémies = Fin de l’humanité


- Source : Résistance 71

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...