www.zejournal.mobi
Mercredi, 24 Juill. 2024

L’OMS envisage d’utiliser la technologie du passeport vaccinal de l’UE pour créer des certificats de santé numériques mondiaux

Auteur : Christina Maas | Editeur : Walt | Jeudi, 08 Juin 2023 - 21h13

Une société mondiale de contrôle.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé qu’elle allait adopter le cadre du passeport numérique pour les vaccins contre le covid de l’Union européenne afin de créer un réseau mondial de certificats de santé numériques. Ce qui a longtemps été considéré comme une théorie du complot est en train de se concrétiser. La nouvelle initiative s’appellera le Réseau mondial de certification en santé numérique.

Pour en savoir plus sur les dangers des passeports vaccinaux et sur la façon dont ils portent atteinte aux libertés civiles, cliquez ici.

L’OMS a déclaré qu’elle « reprendra le système de certification numérique COVID-19 de l’Union européenne (UE) pour établir un système mondial qui contribuera à faciliter la mobilité mondiale et à protéger les citoyens du monde entier contre les menaces sanitaires actuelles et futures ».

Le certificat de vaccin contre le covid de l’UE a été mis en vigueur en juillet 2021 et délivré à plus de 2,3 milliards de personnes.

Dans un communiqué, le directeur général de l’OMS, le Dr Tedros Ghebreyesus, a déclaré que « s’appuyant sur le réseau de certification numérique très performant de l’UE, l’OMS vise à offrir à tous les États membres de l’OMS l’accès à un outil de santé numérique à source ouverte ».

« Les nouveaux produits de santé numérique en cours de développement visent à aider les populations du monde entier à bénéficier rapidement et plus efficacement de services de santé de qualité », a-t-il ajouté.

La commissaire européenne à la santé et à la sécurité alimentaire, Stella Kyriakides, a déclaré : « Ce jour marque un nouveau chapitre dans la coopération mondiale en matière de santé numérique. Elle contribuera à placer l’OMS au centre de notre architecture sanitaire mondiale ».

La nouvelle initiative de l’OMS intervient alors que l’utilisation des passeports vaccinaux a diminué et après que l’organisation mondiale de santé publique a déclaré que le vaccin contre le covid n’était plus une urgence de santé publique.

Les détracteurs des passeports vaccinaux font valoir qu’ils pourraient être utilisés à des fins de discrimination et pour refuser l’accès aux services publics. D’autres y voient une atteinte à la vie privée en donnant aux gouvernements le pouvoir d’espionner la santé des citoyens et de créer une société de contrôle.

L’idée d’un passeport vaccinal mondial a été critiquée par le sénateur australien Alex Antic, qui a déclaré qu’il s’agissait « d’une nouvelle théorie du complot qui se réalise ».

Traduction par Aube Digitale


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...