www.zejournal.mobi
Vendredi, 02 Déc. 2022

La Russie sauve le journaliste italien Mattia Sorbi, grièvement blessé dans un traquenard ukrainien

Auteur : Marcel D | Editeur : Walt | Mardi, 20 Sept. 2022 - 13h45

Le journaliste italien Mattia Sorbi était en compagnie de deux hommes en uniforme ukrainien, qu’il ne connaissait pas. Ils lui ont proposé leur aide. Ils sont montés dans le taxi avec lui jusqu’à un certain point. Les deux Ukrainiens lui ont ensuite indiqué la direction à prendre pour continuer son voyage vers Oleksandrivka en lui assurant que la route était sûre. Cette indication conduira le journaliste italien, ce 31 août 2022, sur une route minée par les soldats ukrainiens.

La voiture passe sur une mine qui explose, tue le chauffeur et blesse grièvement Mattia Sorbi. Selon la Russie, les soldats ukrainiens ont envoyé le journaliste vers une mort certaine dans l’espoir de faire porter le chapeau au Kremlin. Suite à l’explosion, des soldats russes se sont précipités au secours de l’Italien. Malgré des tirs ennemis nourris, ils ont atteint la voiture en feu et ont aidé le blessé. L’un des soldats a déclaré qu’ils portaient le journaliste sur leur dos en courant à travers un champ de mines alors que l’armée ukrainienne leur tirait dessus. Grièvement blessé, Mattia Sorbi sera emmené vers un hôpital de la ville de Kherson, zone contrôlée par les Russes, afin d’être soigné.

Interrogé par la télévision russe Zvezda, le pigiste italien blessé sur son lit d’hôpital , conscient mais fatigué, répond aux questions : « Nous avons pris un taxi et sommes allés à Oleksandrivka, ils nous ont dit que c’était sûr, mais c’était miné ».

A partir de là une formidable chaîne d’entraide se met en place entre la Croix-Rouge russe et italienne en coordination avec la Cellule de crise du ministère des Affaires étrangères italienne (la Farnesina). Cette dernière communique sur l’opération de sauvetage : « Le journaliste italien Mattia Sorbi, blessé dans les environs de Kherson le 31 août, revient par avion à Milan avec une assistance médicale, dans le cadre d’une opération gérée par la Cellule de crise de la Farnesina en collaboration avec la Croix-Rouge italienne et la Croix-Rouge russe. La Croix-Rouge russe a notamment permis de transférer le journaliste de Kherson à l’aéroport de Mineralnye Vodi, en Fédération de Russie, pour ensuite poursuivre le voyage vers l’Italie via Istanbul avec une ambulance préparée par La Farnesina. Le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale remercie sincèrement la Croix-Rouge italienne et la Croix-Rouge russe pour la collaboration offerte dans l’évacuation humanitaire, en assurant les soins médicaux et l’observation pendant tout le processus et en veillant aux relations avec toutes les autorités impliquées. »

Le président de la Croix-Rouge italienne, Francesco Rocca, a exprimé sa gratitude à son homologue russe : « Merci à la Croix-Rouge russe et à son président, Pavel Savtchouk, pour le soutien dans cette opération délicate qui, avec la cellule de crise de la Farnesina, nous a permis de ramener notre compatriote en Italie ».

De retour dans son Italie, le journaliste s’est confié à la chaîne de télévision TG1 : « Je n’oublierai jamais mon chauffeur qui est mort sur le coup et les soldats russes qui m’ont secouru afin de me prodiguer les premiers soins. » Loin de vouloir décrocher, Mattia Sorbi souhaite repartir sur le terrain une fois rétabli.


- Source : Le Média en 4-4-2

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé