www.zejournal.mobi
Vendredi, 19 Août 2022

Donbass : Bombardement de terreur de l’armée ukrainienne contre les zones résidentielles de Donetsk

Auteur : Christelle Néant | Editeur : Walt | Mardi, 14 Juin 2022 - 14h00

Depuis le matin du 13 juin 2022, l’armée ukrainienne mène sans discontinuer un bombardement de terreur contre les zones résidentielles de Donetsk, de l’est à l’ouest et du nord au sud de la ville, faisant des victimes parmi les civils, et provoquant d’importantes destructions.

Le bombardement de Donetsk a commencé vers 11 h du matin, lorsque l’armée ukrainienne a tiré 10 roquettes de lance-roquettes multiples Grad sur les districts de Kievski et de Kouïbychevski. Puis une heure plus tard, l’armée ukrainienne a bombardé le district de Boudionovski (celui qui est le plus au sud-est) de Donetsk, avec de l’artillerie au standard OTAN de 155 mm.

Ces tirs ont touché le marché de Maïski, en pleine heure de pointe, tuant trois civils, dont une mère et son fils de 11 ans, et blessant 15 autres civils dont un garçon de 9 ans.

Attention, images choquantes :

Les tirs se sont ensuite enchaînés sur les districts de Kouïbychevski, Vorochilovksi (centre-ville) Kirovski, Petrovski et Kievski, sans discontinuer pendant plus de trois heures. Puis, après une interruption de deux heures, le bombardement de Donetsk par l’armée ukrainienne a repris en fin d’après-midi, faisant de nouvelles victimes parmi les civils.

Lors de cette journée de bombardement de Donetsk, l’armée ukrainienne a tiré 339 munitions sur la capitale de la RPD (République populaire de Donetsk, à savoir dans le détail 29 obus d’artillerie de 122 mm, 171 obus d’artillerie de 155 mm (standard OTAN), 118 roquettes de lance-roquettes multiple BM-21 Grad de 122 mm, et 21 roquettes de lance-roquettes multiple BM-27 Ouragan de 220 mm.

Et puisqu’on parle des armes fournies par l’OTAN, un des obus de 155 mm tombés dans le centre de Donetsk la veille a été identifié comme étant un obus LU 211, tiré par un canon automoteur français Caesar !

Voir les 2ème et 4ème images prises par le CCCC (Centre Conjoint de Contrôle et de Coordination du cessez-le-feu) :

En clair, les autorités françaises se sont bien rendues complices des crimes de guerre de l’Ukraine en lui fournissant armes et munitions avec lesquelles l’armée ukrainienne tire délibérément sur des zones civiles où il n’y a ni positions, ni armement ennemi !

L’aviation russe et l’artillerie de la RPD ont bombardé massivement les cinq positions (Avdeyevka, Peski, Orlovka, Krasnogorovka et Pervomaïskoye) d’où venaient les tirs de l’armée ukrainienne, et le bombardement de Donetsk a cessé vers 20 h. Plusieurs roquettes d’Ouragan ont aussi été abattues par la défense anti-aérienne.

La maternité de Donetsk a été touchée par une de ces roquettes. Heureusement les patientes et les bébés avaient été descendus dans les abris anti-bombardements de la maternité, et il n’y a pas eu de victimes.

Plusieurs confrères travaillant pour divers médias se sont d’ailleurs retrouvés pris sous les bombardements de l’armée ukrainienne alors qu’ils étaient venus filmer les conséquences des tirs précédents, se retrouvant ainsi dans la même situation que Laurent et moi le 4 juin dans le district de Petrovski. Heureusement aucun n’a été blessé d’après les informations à ma disposition.

En plus de Donetsk, l’armée ukrainienne a aussi lourdement bombardé Gorlovka, Yelenovka, Yassinovataya et Lioubovka. Le bilan intermédiaire à l’heure où j’écris ces lignes est de quatre civils morts, dont un enfant, et 22 blessés dont deux enfants. Ce bombardement de terreur contre Donetsk fut le pire que l’armée ukrainienne a infligé à la capitale de la RPD depuis le début de la guerre il y a huit ans !

Résultat le chef de la RPD, Denis Pouchiline a annoncé que des renforts de la milice populaire de la RPD et de l’armée russe vont être envoyés dans cette zone pour protéger Donetsk. Il a aussi tenu à souligner qu’en une journée les forces alliées avaient détruit 30 points de tirs de l’armée ukrainienne ainsi qu’un poste de commandement.

En attendant que l’armement occidental envoyé à l’Ukraine et déployé près de Donetsk soit détruit, il a appelé les gens à rester chez eux autant que faire se peut, et demandé aux administrations et aux entreprises privées de favoriser le télétravail au maximum.

Le but évident de ce bombardement de terreur de Donetsk par l’armée ukrainienne, est de détourner des forces russes qui sont plus au nord vers Severodonetsk et Slaviansk, afin de les pousser à lancer un assaut frontal meurtrier contre Avdeyevka pour faire cesser ces tirs. Mais l’état-major russe est bien conscient qu’il s’agit d’une tentative de diversion. Les tirs de contre-batterie seront donc intensifiés pour calmer les tirs le plus vite possible à chaque fois, tout en poursuivant l’encerclement de Lissitchansk, Slaviansk et Kramatorsk plus au nord.


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé