www.zejournal.mobi
Mercredi, 26 Janv. 2022

Compteurs Linky : ceux qui refusent leur installation devront payer un supplément

Auteur : FranceSoir | Editeur : Walt | Vendredi, 03 Déc. 2021 - 18h31

La Commission de régulation de l’énergie (CRE) recommande de pénaliser mensuellement dès 2025 les foyers qui s’opposent à l’installation d’un compteur Linky.

90 % des foyers déjà équipés d’un compteur Linky

5,33 euros par mois. C’est ce que les utilisateurs récalcitrants devront peut-être payer en guise de pénalité pour refuser de se voir installer un compteur Linky à leur domicile. Selon la Commission de régulation de l’énergie (CRE), ce montant correspond au surcoût payé par les fournisseurs d’énergie pour alimenter les foyers n’étant pas équipés d’un compteur nouvelle génération.

Ce chiffre a été annoncé par la CRE dans un rapport publié à l'issue d’une consultation publique avec les acteurs du secteur de l’énergie. Selon ce rapport, 34 millions de compteurs ont déjà installés, soit 90 % des foyers. Un « grand succès industriel » en termes de « coûts, de tenue des délais et de performance des systèmes », dont la pose sera étendue sur l’ensemble du territoire jusqu’en 2024. Cela représente 850 000 compteurs.

Une pénalité de 64 euros par an pour les récalcitrants

Cela signifie, selon la CRE, qu’à compter de 2025, les foyers qui ne seraient pas encore équipés d’un compteur Linky se seraient opposés à leur installation. D’où l’idée de leur faire payer le surcoût de ce refus : 5,33 euros par mois, soit 64 euros par an. Les foyers où l’installation du nouveau compteur est impossible seraient exemptés du paiement de la pénalité. Toutefois, les clients « muets », n’ayant pas communiqué leur relevé de consommation pour la période 2022-2024 devraient s’affranchir d’un supplément de 4,16 euros par mois.


- Source : FranceSoir

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé