www.zejournal.mobi
Vendredi, 02 Juin 2023

Boycott de Durban III : BHL donne ses consignes à Macron, qui obtempère

Auteur : E&R | Editeur : Walt | Mardi, 17 Août 2021 - 14h50

Le secrétaire d’État aux Relations extérieures françaises, déguisé en chevalier blanc philosophe, et accessoirement courroie de transmission d’ordres entre Tel-Aviv et Paris, dispose d’un bloc-notes dans l’hebdomadaire Le Point du milliardaire Pinault. Il y fait chaque semaine la promo du sionisme et y descend en flammes l’antisionisme – du moins la critique du sionisme – et le nationalisme français, ce qui revient un peu au même.

Dans le numéro du 12 août 2021, BHL a lâché toute sa haine contre la conférence des Nations unies sur le racisme, dite Durban III, qui aura lieu au siège de l’ONU le 22 septembre 2021 et qu’il faut absolument boycotter. « Il », c’est Macron, « faut », c’est le porte-parole du lobby sioniste, pour parler clairement. Rien de nouveau sous le soleil de Satan, nous direz-vous.

Oui, mais le lendemain, c’est-à-dire le 13 août 2021, soyons précis, le Président a déclaré qu’il boycottait (lui, pas la France, mais il imagine la représenter) la fameuse conférence, qui avait vu les pays non alignés, dits du tiers-monde, s’en prendre vertement à Israël et sa politique raciste en 2001. La délégation israélienne avait alors claqué la porte en pleurnichant et en hurlant à l’antisémitisme, alors qu’il s’agissait bien du racisme intrinsèque, structurel, constitutionnel du pouvoir israélien.

Vingt ans après cet esclandre théâtral, la France, censée être antiraciste dans l’âme, s’aligne donc sur les intérêts d’un pays raciste et boycotte la conf. France 24 énonce les raisons de cette décision bizarre (on rappelle qu’inversement, on n’a pas le droit de boycotter les produits israéliens en France) :

« La France ne participera pas à la Conférence de l’ONU contre le racisme, dite "Conférence de Durban", prévue en septembre, a fait savoir, vendredi 13 août, l’Élysée. En cause, des déclarations antisémites auxquelles cette conférence a donné lieu par le passé.

"Préoccupé par l’historique des déclarations antisémites prononcées dans le cadre de la conférence des Nations unies sur le racisme, dite conférence de Durban, le président de la République a décidé que la France ne participerait pas à la conférence de suivi qui aura lieu cette année", indique l’Élysée.

Paris n’est pas seul à boycotter ce rendez-vous. Plusieurs pays, dont les États-Unis, le Royaume-Uni, Israël, le Canada et plusieurs États européens ont déjà décidé de ne pas assister à cette réunion, organisée par l’ONU le 22 septembre pour le 20e anniversaire de la Conférence mondiale contre le racisme organisée pour la première fois en septembre 2001 à Durban (Afrique du Sud) ».

Et voici ce qu’ajoute l’hypocrite présidence, pourtant prise en flagrant délit de soutien au racisme de l’entité israélienne :

« Attachée à l’universalisme des droits de l’homme, la France continuera de lutter contre toutes les forces de racisme et veillera à ce que la conférence de suivi de Durban se tienne dans le respect des principes fondateurs des Nations unies ».

Bref, c’est signé BHL. 

Bonus : le programme politique des talibans qui fait avaler sa kippa à BHL


- Source : E&R

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...