www.zejournal.mobi
Vendredi, 12 Juill. 2024

Le climatologue du gouvernement britannique, Bill McGuire, appelle à une pandémie mortelle pour sauver la planète

Auteur : Yoann | Editeur : Walt | Mercredi, 15 Mai 2024 - 11h47

Bill McGuire, un "climatiste" anglais, dit-il tout haut ce que les milliardaires qui poussent le mensonge du "réchauffement climatique" pensent tout bas ? Il suggère en effet d'"éliminer" la population humaine avec une pandémie mortelle pour résoudre la "crise climatique".

Ce climatologue du gouvernement britannique a commis l’erreur d’avouer le véritable objectif de tant de militants écologistes radicaux dans le but de « préserver la planète » : diminuer drastiquement la population humaine.

Bill McGuire, professeur de risques géophysiques et climatiques à l’University College London (UCL), a écrit dimanche 12 mai 2024 un tweet déplorant le fait que les émissions de carbone ne diminuaient pas aussi vite que prévu et  suggère de résoudre la crise climatique par le moyen d’une pandémie mortelle afin d’anéantir des pans entiers de la population humaine.

« Si je suis brutalement honnête, la seule façon réaliste de voir les émissions baisser aussi vite que nécessaire, pour éviter une panne catastrophique #climate, est l’abattage de la population humaine par une pandémie avec un taux de mortalité très élevé », a-t-il écrit.

Le tweet de Bill McGuire, effacé devant le tollé qu’il a provoqué.

Face à la réaction des réseaux sociaux, McGuire a supprimé son message et s’est plaint que les gens sortaient délibérément ses mots de leur contexte !

Il a ensuite menti, en affirmant que son message initial portait sur la baisse de l’activité économique malgré une référence claire à une pandémie qui tue l’humanité. Ben voyons … 

McGuire est tristement célèbre pour être membre d’un organisme gouvernemental britannique qui a conseillé les politiciens sur la réponse au COVID-19. Il a également co-écrit un rapport pour le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) des Nations Unies, qui contribue à influencer la politique climatique dans le monde entier.

McGuire n’est pas non plus le premier à suggérer d’exterminer la population humaine pour résoudre les problèmes de la planète. Ainsi par exemple, la tristement célèbre militante des droits des animaux Jane Goodall a évoqué la réduction de la population de la Terre à ce qu’elle était il y a 500 ans. 

Un professeur de l’Université du Texas, l’écologiste Eric Pianca, a également appelé à tuer 90 % de tous les humains pour sauver la planète.

Vider la moitié de la Terre de ses humains. C’est le seul moyen de sauver la planète. Il y a maintenant deux fois plus de personnes qu’il y a 50 ans. Mais, comme l’a fait valoir EO Wilson, ils peuvent tous survivre : dans les villes….

Le défenseur le plus tristement célèbre de l’eugénisme, cependant, est sans doute Paul Ehrlich. Il a constamment réclamé la réduction de la population de la Terre et dit maintenant que nous sommes au milieu d’une 6ème « extinction de masse » due à l’utilisation excessive des ressources de la Terre par les humains. Il a également affirmé dans son livre de 1968 « Population Bomb » que des centaines de millions de personnes mourraient de faim dans les années 1970 parce que la population de la Terre était devenue trop importante.

Article rédigé d’après les tweets de John Galt sur son compte X (que nous vous invitons à suivre !).


- Source : Le Média en 4-4-2

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...