www.zejournal.mobi
Vendredi, 24 Mai 2024

Des enfants tués alors qu’ils jouaient au baby-foot à Gaza : face aux images, les journalistes de CNN sont dévastés

Auteur : Le Média en 4-4-2 | Editeur : Walt | Lundi, 22 Avr. 2024 - 17h10

Une attaque meurtrière de l'entité sioniste dans un camp de réfugiés à Gaza a tué au moins 13 personnes, dont 7 enfants qui s'amusaient. Une vidéo choquante, divulguée par CNN, montre des enfants tués autour d'un baby-foot.

Au moins 13 individus, dont sept enfants, ont perdu la vie et plus de 25 ont été blessés suite à une attaque visant le camp de réfugiés d’Al-Maghazi, au cœur de la bande de Gaza, mardi dernier, selon les informations rapportées par les responsables de l’hôpital des martyrs d’Al-Aqsa.

Une vidéo choquante, exclusivement obtenue par CNN auprès d’un témoin oculaire nommé Nihad Owdetallah, révèle des scènes déchirantes de plusieurs victimes, y compris des enfants, gisant sur le sol dans une mare de sang.

De nombreuses personnes, prises de panique, courent dans tous les sens, hurlant et tentant de dénombrer et de transporter les corps sans vie. Un baby-foot recouvert de poussière est visible au milieu des décombres. Des enfants y jouaient paisiblement, ce moment de rigolade et d’évasion a été brutalement interrompu par une frappe israélienne dévastatrice.

Nihad  Owdetallah, résident du camp, a confié à CNN avoir entendu une explosion mardi aux alentours de 15h40, heure locale, à environ 30 à 40 mètres de lui.

« Je me suis précipité pour voir ce qu’il s’était passé et j’ai découvert des corps éparpillés sur le sol. Les gens criaient, les enfants aussi. Des enfants morts au sol. Ils jouaient simplement au baby-foot et ils sont tombés en martyrs », a-t-il témoigné.

Des images capturées pour CNN depuis l’intérieur de l’hôpital des martyrs d’Al-Aqsa dévoilent un afflux constant de victimes et de blessés, alors que le service des urgences est submergé par l’affluence de patients, dont plusieurs enfants blessés, hurlant de douleur sur le sol. On peut voir des membres de la famille se rassembler autour des corps de leurs proches, les embrassant, les retenant et sanglotant.

Une vidéo prise à l’intérieur d’une morgue de l’hôpital montre des familles tentant d’identifier leurs proches parmi les défunts. Fatmeh Issa pointe du doigt un sac mortuaire blanc avec le visage ensanglanté d’un jeune garçon exposé, disant à CNN : « C’est mon fils ».

Un autre homme s’exclame :

« Ils n’ont aucun lien avec qui que ce soit ! Ce sont des civils. Ayez pitié de nous. Vous tuez des enfants. Vous ne tuez pas une armée ou des combattants ; vous tuez des enfants qui jouaient tranquillement dans la rue ».

La vidéo le montre en train de remettre le corps d’une jeune fille à un autre homme, les deux hommes criant des versets coraniques et sanglotant. L’homme qui reçoit son corps la dépose par terre et couvre son corps avec une veste, confiant à CNN qu’elle est sa fille.

« C’est ma fille aînée… elle s’appelle Lujain, elle a neuf ans. Une frappe les a touchés alors qu’ils jouaient dans la rue. Ce ne sont que des enfants », ajoute-t-il.

Une vidéo filmée à l’extérieur de la cour de l’hôpital montre des personnes en détresse, en particulier des femmes qui se précipitent pour entrer dans l’hôpital, criant pour leurs proches. Des dizaines de personnes se rassemblent dans la cour et récitent des prières pour les défunts avant qu’ils ne soient emmenés pour l’enterrement.

CNN a contacté les Forces de défense israéliennes (FDI) pour obtenir leurs commentaires, mais n’a pas encore reçu de réponse.


- Source : Le Média en 4-4-2

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...