www.zejournal.mobi
Mardi, 21 Sept. 2021

Données officielles du Royaume-Uni : Le coronavirus est la 26ème cause de décès en juin, soit moins de 1 % de tous les décès

Auteur : AubeDigitale | Editeur : Walt | Dimanche, 25 Juill. 2021 - 09h53

Le coronavirus ? C’est quoi au juste ?

Mais même si vous croyez tout ce que disent ces types, le virus n’est pas une menace pour la plupart des gens, du tout, pour qui que ce soit d’autre que les personnes extrêmement âgées qui sont déjà aux frontières de la mort.

Notez que le Daily Mail essaie de faire du sensationnel en parlant de la mort de 11 personnes par jour.

Lol.

Via le Daily Mail :

Le covid n’était que la 26ème cause de décès en Angleterre en juin, selon les données officielles révélées aujourd’hui.

Seuls 0,9 % des décès étaient dus au virus le mois dernier, soit l’équivalent de 11 personnes par jour, selon les chiffres de l’Office national des statistiques.

À titre de comparaison, les maladies cardiaques, première cause de mortalité dans le pays, ont fait 139 victimes par jour, soit 12 fois plus que le coronavirus.

Bien que le nombre de décès ait chuté au cours des derniers mois grâce aux mesures de confinement et aux vaccins, le virus reste la principale cause de mortalité cette année.

Mais les décès commencent à s’accélérer maintenant, les infections ayant grimpé en flèche en raison de la propagation de la variante indienne Delta. Selon les experts, l’assouplissement des restrictions entraînera inévitablement une accélération de l’épidémie.

Où sont les preuves que « les décès ont chuté grâce aux restrictions et aux vaccins » ?

C’est l’été, donc il y aura moins de maladies respiratoires.

Le Covid a tué un peu plus de personnes en Angleterre en juin par rapport au mois précédent, représentant 75 décès par million contre 71 par million en mai.

La proportion de décès liés au Covid a atteint un pic en avril dernier lors de la première vague, où il a été à l’origine de 6 232 décès par million en Angleterre. Lors de la deuxième vague, le nombre de décès a atteint un pic de 5 496 par million.

Mais le Covid n’a été à l’origine que de 2 des 2 560 décès enregistrés en juin au Pays de Galles – un nombre si faible que l’ONS n’a pas pu le classer avec précision par rapport aux autres causes principales.

Le 0,1 % des décès liés au virus au Pays de Galles est la proportion la plus faible que le pays ait connue jusqu’à présent au cours de la pandémie.

Et maintenant, les accidents de voiture.

Pourquoi ne devrions-nous pas interdire les voitures ?

L’objectif est-il de prévenir complètement toutes les formes de décès ?

Alors pourquoi ne pas faire quelque chose pour prévenir l’obésité, qui, selon les propres statistiques du gouvernement, tue des ordres de grandeur plus importants que les maladies respiratoires ?

Pourquoi un décès dû au « coronavirus » est-il un décès particulier ?

Sérieusement, qui tire de ces données la conclusion que « le coronavirus est une pandémie mortelle » ?

Les pro-vaccins se plaignent que les anti-vaccins utilisent leurs données à des fins malveillantes.

Mais pour que le récit officiel du virus puisse s’imposer, ils doivent littéralement publier des mensonges, de fausses données ou des appels à l’émotion. Ils exagèrent sur le nombre de cas sans parler de l’absence de décès ou ce genre de choses. Ils comparent le virus à Ebola. Etc…

Toute personne qui examine ses propres données, sans même lire les commentaires de quiconque à leur sujet, va arriver à la conclusion qu’il n’y a pas de « pandémie » à proprement parler.

A vous de tirer vos propres conclusions, mais vous avez les données officielles.


- Source : AubeDigitale

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé