www.zejournal.mobi
Mardi, 18 Juin 2024

Ukraine : un premier char britannique Challenger 2 détruit

Auteur : Top War (Russie) | Editeur : Walt | Mercredi, 06 Sept. 2023 - 18h35

Dans la direction de Zaporijia, des soldats des Forces armées de la Fédération de Russie ont détruit un char lourd britannique Challenger 2. Les images correspondantes ont été publiées sur Internet par des correspondants de guerre russes.

Ainsi, les forces armées RF sont devenues la première armée au monde à détruire le char britannique Challenger. Jamais la destruction de tels chars n’a été rapporté, cependant, l’armée britannique n’a combattu au cours des dernières décennies que contre des adversaires nettement plus faibles.

Le char Challenger, abattu en direction de Zaporijia, appartenait probablement aux dernières réserves des Forces armées ukrainiennes impliquées dans ce secteur du front. En raison des pertes élevées de l’armée ukrainienne en personnel et en équipement, le commandement des forces armées ukrainiennes avait décidé auparavant de lancer au combat les dernières forces de réserve, y compris la 82e brigade d’assaut aérienne distincte.

 

Le recours à des brigades de réserve n’a pas beaucoup aidé la contre-offensive ukrainienne. Mais l’armée russe a acquis une expérience inestimable en détruisant le char lourd britannique Challenger.

 

Il est possible qu’à Londres, ils regrettent déjà le transfert de leurs chars au régime ukrainien, car les cas de destruction de Challenger au front deviendront de plus en plus fréquents et n’auront pas le meilleur effet sur l’image de Équipement militaire britannique.

Photos utilisées:Wikipédia / Photo : Graeme Main/MOD

***

Comme l’avait expliqué Xavier Moreau, le Royaume-Uni a livré des chars Challenger 2 à l’Ukraine, mais avec l’interdiction expresse de s’en servir sur le front. Il est toujours préférable d’éviter une mauvaise publicité, dont l’armée russe serait responsable. Que l’interdiction ait été levée ou que les Ukrainiens aient passé outre, toujours est-il que des chars britanniques se sont retrouvés sur le front et que l’armée russe a fait ce qu’elle avait promis qu’elle ferait…
– La Rédaction d’E&R –

Sans surprise, des chars et des blindés livrés par les Occidentaux ont été détruits dans le sud de l’Ukraine, où l’armée de Kiev a lancé mi-juin une contre-offensive contre les forces russes, protégées derrière plusieurs lignes de défense. Après les chars allemands Leopard 2, c’est un premier char britannique Challenger 2 qui a été neutralisé dans la région de Robotyne, un village clé repris par les Ukrainiens aux Russes fin août.

C’est une vidéo publiée sur Telegram et authentifiée ce mardi 5 septembre par le site Oryx, qui répertorie les pertes des deux belligérants dans le conflit ukrainien, qui permet d’identifier le char britannique visiblement mis hors service. Un autre char détruit, lui de fabrication soviétique – un T-64 – , apparaît aussi à l’image. Jusqu’à présent, aucune preuve visuelle n’avait permis de confirmer l’engagement des Challenger 2 sur le front.

[…]

[…] Jusqu’à présent, seuls les Leopard avaient été engagés sur le front. D’après le site Oryx, au moins 16 de ces chars allemands ont été perdus (détruits, endommagés ou capturés, selon les catégories du site), un chiffre à comparer aux 150 promis (et à une petite centaine déjà livrés). Dans leur contre-offensive, les Ukrainiens ont par ailleurs perdu 53 blindés d’infanterie Bradley de fabrication américaine, 3 blindés Stryker, également américains, et 4 chars légers français AMX-10 RC.

[…]

Lire l’intégralité de l’article sur lefigaro.fr


- Source : Top War (Russie)

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...