www.zejournal.mobi
Mardi, 18 Juin 2024

Etats-Unis – Accusations de corruption, l’étau se resserre sur Joe Biden

Auteur : Francesca de Villasmundo | Editeur : Walt | Mardi, 09 Mai 2023 - 20h12

Le président du comité de surveillance et de responsabilité de la Chambre, James Comer, représentant républicain du Kentucky, a déclaré dimanche qu’il avait découvert des dossiers bancaires documentant un système de corruption payante impliquant la famille Biden, et il a exhorté le ministère de la Justice à retarder toute inculpation de Hunter Biden jusqu’à ce qu’il publie les preuves mercredi.

La famille Biden est confrontée à des questions sur un trafic d’influence présumé et un système de corruption à grande échelle.

« Mon message au ministère de la Justice est très fort et clair. N’inculpez pas Hunter Biden avant mercredi », a déclaré, à l’animatrice de Fox News, Maria Bartiromo, James Comer, représentant républicain à la Chambre des Etats-Unis, évoquant un système de corruption dans lequel Joe Biden, alors vice-président de Barak Obama aurait été impliqué.

« Nous pensons qu’il y a beaucoup de conseils que l’IRS et le DOJ (Department Of Justice) ne connaissent pas parce que nous ne pensons pas qu’ils aient fait beaucoup de recherches là-dessus, et nous les avons faites », a-t-il ajouté.

Depuis le printemps 2019, la famille Biden est confrontée à des questions sur un trafic d’influence présumé, lorsqu’il a été révélé que le vice-président Joe Biden avait menacé de retenir 1 milliard de dollars d’aide américaine à l’Ukraine en 2015 pour forcer le limogeage du procureur en chef ukrainien, qui enquêtait sur la Société d’énergie Burisma Holdings qui employait Hunter Biden, versant au futur fils présidentiel des centaines de milliers de dollars en tant que membre du conseil d’administration.

Biden admet avoir forcé le licenciement du procureur, mais a fermement nié que cela ait quoi que ce soit à voir avec les affaires de son fils. Il a insisté sur le fait qu’il appliquait simplement la politique américaine et qu’il n’avait aucun rapport avec la société de Hunter Biden ou ses partenaires commerciaux. Mais cette affirmation est de plus en plus mise en doute alors que de plus en plus de preuves émergent sur les décisions politiques qui ont profité à son fils Hunter.

L’ordinateur portable de l’enfer de Hunter Biden au centre des investigations

Des preuves ont commencé à apparaître à l’automne 2020 qui remettaient en question le récit de Joe Biden, mais elles étaient contenues sur un vieil ordinateur portable Hunter Biden qui a fait surface juste avant les élections de 2020 et pendant des mois a été censuré et faussement décrit comme de la désinformation russe.

Les responsables ont finalement reconnu que l’ordinateur portable était authentique et était en possession du FBI depuis 2019, et Hunter Biden a révélé qu’il faisait l’objet d’une enquête pénale fédérale liée aux impôts.

Cette enquête traîne depuis des années. Certains e-mails ont depuis montré que Joe Biden avait rencontré des partenaires commerciaux de Hunter Biden lorsqu’il était vice-président, sapant l’une des défenses de la famille Biden. De plus, James Comer a révélé la semaine dernière qu’un lanceur d’alerte du FBI avait déposé un rapport confidentiel de source humaine à l’été 2020 alléguant un système de corruption payante qui impliquait directement Joe Biden. Il a assigné ce document.

Cette affaire est beaucoup plus grande que quiconque ne l’aurait jamais prédit, et tout pointe vers Joe Biden

James Comer a déclaré également qu’il pensait que les paiements étaient acheminés vers un réseau de sociétés à responsabilité limitée « en échange de quelque chose que l’ancien vice-président Biden et maintenant le président Biden auraient fait ». Donc, ce lanceur d’alerte va fournir des informations très cruciales à notre enquête. « De plus en plus de preuves pointent vers Joe Biden », a-t-il souligné.

« De toute évidence, Joe Biden a été impliqué dans tout cela malgré le fait qu’il ait menti au peuple américain, malgré le fait que son attaché de presse continue de mentir à ce sujet ».

« Le peuple américain a besoin de savoir si le président Biden a vendu les États-Unis d’Amérique pour gagner de l’argent pour lui-même. Le sénateur Grassley et moi chercherons la vérité pour garantir la responsabilité du peuple américain ».

Le président du comité de surveillance et de responsabilité de la Chambre a annoncé que le rapport qu’il publiera mercredi montrera que la famille Biden a reçu de l’argent de beaucoup plus de pays qu’on ne le savait auparavant et que le nombre de membres de la famille qui en ont bénéficié est beaucoup plus important.

« Nous allons produire les noms de cinq membres supplémentaires de la famille Biden, de plus de pays, de plus de sociétés à responsabilité limitée, de plus de comptes bancaires » a-t-il expliqué.

« Cette affaire est beaucoup plus grande que quiconque ne l’aurait jamais prédit, et tout pointe vers Joe Biden ».


- Source : MPI

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...