www.zejournal.mobi
Lundi, 17 Juin 2024

En pleine crise sur la retraite, Macron débloque 13 milliards d’aide militaire pour l’Ukraine

Auteur : Cheikh Dieng | Editeur : Walt | Mercredi, 12 Avr. 2023 - 18h45

Dans l’immense budget de 413 milliards qui vient d’être alloué à l’armée française pour faire face aux défis à venir, 13 milliards d’euros seront consacrés à l’aide militaire de l’Ukraine. Une information qui fait grincer des dents en France en pleine crise sur la réforme des retraites.

Une nouvelle qui risque de déclencher un vif tollé en France dans un contexte extrêmement dur marqué par des manifestations tous azimuts contre la réforme des retraites qu’Emmanuel Macron veut imposer aux Français en recourant au terrible article 49.3 de la Constitution.

En effet, dans un contexte géopolitique houleux marqué par la guerre en Ukraine qui a complètement bouleversé l’ordre mondial, la France entend étoffer son système de défense nationale. Pour cela, Emmanuel Macron n’hésite pas, une seule seconde, à casser sa tirelire en octroyant à l’armée un budget de 413 milliards d’euros afin de faire face aux nouveaux défis sécuritaires en vue.

Jusqu’ici tout va et la décision peut se comprendre. Sauf qu’un petit détail a attiré l’attention des personnes qui se sont intéressées à ce sujet : une partie de l’argent (13 milliards d’euros) sera consacrée à l’aide militaire de l’Ukraine, pays envahi par la Russie depuis le 24 février dernier.

C’est du moins ce que nous apprend la chaîne BFTMV. « 413 milliards d’euros sur sept ans, dont 13 de recettes extra-budgétaires pour financer en partie l’aide militaire à l’Ukraine. Le projet de Loi de programmation militaire (LPM) 2024-2030 présenté ce matin en Conseil des ministres est ‘sans précédent’ admet l’entourage du ministère des Armées », renseigne la source.

Et BFMTV d’ajouter : « le budget des armées va augmenter de 3,1 milliards d’euros en 2024 puis de 3 milliards par an de 2025 à 2027, avant des ‘marches’ de 4,3 milliards par an à partir de 2028. Une ‘trajectoire plancher’ à laquelle ‘il faudra éventuellement prévoir des compléments’ en fonction de la menace, souligne le ministère, qui espère une adoption de la LPM par le Parlement avant le 14 juillet ».

A peine révélée par la chaîne de télévision française, la nouvelle suscite une vive polémique sur les réseaux sociaux où les commentaires ont été légion.

 

- Source : Le Courrier du Soir

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...