www.zejournal.mobi
Dimanche, 25 Févr. 2024

Asselineau de Dupont-Aignan et Philippot : « Ce sont des gaullistes en peau de lapin »

Auteur : E&R | Editeur : Walt | Mardi, 21 Nov. 2023 - 21h54

Les souverainistes français sont-ils inféodés aux républicains américains, à l’axe israélo-américain ? Si oui, comment peuvent-ils être de vrais souverainistes ? C’est la question que l’on se pose après cette vidéo de François Asselineau.

La droite sioniste américaine, sous le chapeau du « Worldwide Freedom initiative », a convoqué les quatre leaders de la droite dite souverainiste en France, à savoir Zemmour de Reconquête !, Dupont-Aignan de Debout la France, Poisson du parti chrétien-démocrate, et Philippot des Patriotes.

« Pour ce qui concerne l’UPR, nous n’avons jamais été approchés, et d’ailleurs comme vous allez le comprendre, si j’avais été approché, j’aurais évidemment décliné toute invitation ».

« Le dîner s’est conclu par un discours, et la personne qui a fait un discours inauguratif du dîner, était la même que celui qui avait inauguré la journée, c’est-à-dire monsieur Éric Zemmour. Il avait à la fois inauguré la journée et il l’avait conclue, Inaugurée par un discours sur l’union des droites nécessaire et le deuxième discours, c’était le soutien inconditionnel à Israël ».

« Comment est-ce que monsieur Philippot et monsieur Dupont-Aignan qui se la jouent gaullistes, peuvent-ils accepter de placer un débat de politique intérieure française sous le regard bienveillant et sous l’organisation de parmi les plus hauts dirigeants américains ? C’est incroyable. En fait, ce sont des gaullistes en peau de lapin. Ce sont des gaullistes qui abandonnent tout principe du gaullisme dès qu’il s’agit de ramper au premier claquement de doigts de l’oncle Sam pour se faire bien voir ! C’est minable, c’est une honte ».

Asselineau rappelle que c’est NDA qui depuis de nombreuses années milite pour l’union des droites.

« Ça veut dire qu’il est pour une union avec monsieur Zemmour qui est pour l’Union européenne, pour l’OTAN, pour l’euro, pour le soutien à l’Ukraine, pour l’envoi d’armes à l’Ukraine, pour les sanctions contre la Russie, et qui est par ailleurs sur le théâtre proche-oriental totalement aligné sur les positions du Premier ministre israélien Netanyahou et du Likoud, c’est-à-dire de l’extrême droite israélienne, et qui donc est aux antipodes de ce qu’a été la position traditionnelle de la France, que d’ailleurs le président Macron a pour une fois essayé de faire un petit peu revivre mais il a très vite abandonné, et c’est d’ailleurs ce qui a valu, dans la presse, une dizaine d’ambassadeurs de France accrédités dans des pays du Maghreb et au Proche-Orient qui ont tiré la sonnette d’alarme en disant que la France désormais est complètement alignée sur la politique américano-israélienne au Moyen-Orient, eh bien est en train de perdre tout crédit dans tout le Moyen-Orient et dans toute l’Afrique du Nord. C’est-à-dire Macron continue à détruire totalement l’influence de la France. Mais ce colloque aussi ! » 

Une double gifle et une leçon de gaullisme de François Asselineau à ses collègues souverainistes. Pour relativiser les propos du chef de l’UPR, NDA et Philippot étaient plus là en tant qu’invités qu’en tant que participants. Il le dit bien : c’est Zemmour qui a causé.

Leur présence, pour être intéressée, ne vaut pas forcément signature. On verra en 2027, lors du premier tour, si cette union des droites se concrétise. Avant cela, guettons leur réaction officielle aux critiques d’Asselineau.


- Source : E&R

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...