www.zejournal.mobi
Jeudi, 06 Mai 2021

L’Espagne adopte une loi rendant obligatoire le port d’un masque même pour se baigner en mer

Auteur : ASR | Editeur : Walt | Samedi, 03 Avr. 2021 - 11h56

En réaction, des vacanciers disent qu’ils ne viendront pas.

L’Espagne a adopté une nouvelle loi obligeant les gens à porter des masques faciaux partout à l’extérieur et même lorsqu’ils se baignent dans la mer.

Oui, vraiment.

La législation, qui est entrée en vigueur mercredi, impose le port d’un masque pour les enfants dès l’âge de six ans, les récalcitrants étant passibles d’une amende de 100 euros.

La seule exception à cette règle concerne les adultes qui pratiquent un sport à l’extérieur, mais les personnes qui bronzent à l’extérieur ou qui nagent dans une piscine ou dans l’océan sont toujours tenues de se couvrir.

« Cela s’appliquera aux personnes qui prennent un bain de soleil ou même qui nagent dans la mer », confirme le London Evening Standard.

La stupidité totale et le danger réel de devoir porter un masque facial en nageant dans la mer vont de soi.

Devoir porter un masque facial tout en se plaçant dans une situation où l’on a un risque accru de rencontrer des difficultés respiratoires est totalement insensé.

Heureusement, cette loi a suscité une vive réaction, qui a « semé la consternation dans l’industrie touristique espagnole », selon le London Times.

« Nous traversons le genre d’enfer qui menace de faire disparaître des milliers et des milliers d’emplois et d’entreprises », a déclaré José Luis Zoreda, vice-président d’Exceltur, le principal groupe de pression du tourisme espagnol.

« Et maintenant, ils veulent transformer les plages en hôpitaux de campagne à ciel ouvert », a-t-il ajouté.

Une personne interrogée sur Twitter a illustré le sentiment de nombreux vacanciers potentiels, à savoir qu’ils éviteraient tout simplement l’Espagne.

« Si l’Espagne exige des masques sur les plages après le 17 mai, j’annulerai mes vacances à Marbella et j’irai à Chypre ou en Floride, où l’argent des touristes est le bienvenu », a-t-il déclaré.

Dans certaines régions, les autorités ont juré de ne pas appliquer la loi sur les masques autour des piscines et sur la plage, mais la grande majorité des baigneurs l’ignorent si l’on en croit les photos récentes.

Réagissant à l’article, le professeur Mark Woolhouse, épidémiologiste, a déclaré qu’il n’y avait aucun exemple de plages bondées ayant provoqué des épidémies de COVID, car il y a « très peu de preuves de la transmission du virus à l’extérieur ».

« À ma connaissance, il n’y a jamais eu d’épidémie de Covid-19 liée à une plage, nulle part dans le monde », a déclaré Woolhouse, qui a déclaré à une commission de députés que visiter la plage était l’une des choses les plus sûres à faire.

Regardez maintenant ce graphique qui montre ce qu’il est advenu des cas de COVID en Espagne, et dans tous les autres grands pays européens d’ailleurs, après l’introduction des masques obligatoires.


- Source : ASR

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé