www.zejournal.mobi
Lundi, 15 Avr. 2024

Responsable israélien : Il n’y a eu aucun cas d’assassinat de nouveau-nés par le Hamas le 7 octobre

Auteur : Abdel Ra’ouf Arnaout | Editeur : Walt | Mardi, 23 Janv. 2024 - 14h27

Le quotidien Haaretz réfute l’existence d’une vidéo montrant l’assassinat d’une femme enceinte dans le kibboutz Be’eri ou l’assassinat d’une survivante de l’Holocauste lors d’une attaque du Hamas.

Un responsable israélien a démenti ce qu’un officier supérieur de l’armée a rapporté sur le meurtre de 8 nourrissons israéliens dans le Kibboutz Be’eri, lors de l’attaque du Hamas contre les colonies adjacentes à la bande de Gaza, le 7 octobre 2023.

Le quotidien Haaretz a cité les déclarations d’un porte-parole du kibboutz (colonie) «Be’eri» (qu’il n’a pas nommé), dimanche, dans lesquelles celui-ci a démenti ces allégations.

«Près de 100 personnes ont été tuées au kibboutz Be’eri, et la communauté a subi des centaines d’incidents tragiques en ce samedi noir (7 octobre) au cours des derniers mois, notamment en ce qui concerne les prisonniers», a déclaré le responsable.

Et d’ajouter : «Cependant, des incidents tels que le meurtre de 8 enfants (nourrissons) ou d’une survivante de l’Holocauste nommée Genia n’ont pas eu lieu».

Pour sa part, le journal a indiqué que «le lieutenant-colonel Guy Basson, commandant en second de la brigade Kfir, a affirmé que huit enfants en bas âge ont été tués dans la pouponnière, et qu’une survivante de l’Holocauste nommée Genia a également été tuée».

Le journal a démenti les propos de Basson, affirmant : «Les incidents décrits dans l’interview accordée à la télévision israélienne Channel 14, diffusée samedi soir, n’ont jamais eu lieu».

Au cours de l’interview sur Channel 14, Basson a déclaré : «Nous sommes arrivés au kibboutz Be’eri et j’ai été confronté à deux cas de figure. Le premier concernait la pouponnière des enfants, où ces derniers avaient tout simplement été massacrés et tués».

À la question : «Avez-vous vu les enfants à l’intérieur ?», il a répondu : «8 enfants, 8 enfants morts».

Il a ensuite ajouté : «L’autre image qui m’est restée à l’esprit est celle de Genia (…) une femme âgée du kibboutz Be’eri. Je vois le numéro gravé sur son bras et je me dis : «Elle a survécu à l’Holocauste à Auschwitz et a fini par mourir dans le kibboutz Be’eri»».

Mais le Haaretz a souligné qu’il n’y a pas de survivante de l’Holocauste nommée Genia à Be’eri.

«Pour autant que nous le sachions, personne portant ce nom n’a jamais vécu dans le kibboutz. En outre, aucune des victimes du massacre de Be’eri (attaque du Hamas) n’était un survivant de l’Holocauste», a déclaré le journal.

Haaretz a cité l’armée israélienne commentant ces allégations : «Les événements en question feront l’objet d’une enquête et d’un examen. Il n’y avait aucune intention de décrire une réalité qui ne s’est pas produite, et nous nous excusons si quelqu’un s’est senti offensé. Nous rétablirons la vérité et le ferons savoir à tous les commandants impliqués dans l’effort médiatique».

Channel 14 a pour sa part refusé de commenter les informations réfutant ce qui avait été rapporté dans son reportage, qui apparaît toujours sur ses réseaux sociaux (YouTube et X), selon Haaretz.

Le 7 octobre, le mouvement de résistance palestinien Hamas a lancé une attaque contre des positions militaires israéliennes et des colonies adjacentes à la bande de Gaza, au cours de laquelle environ 1200 Israéliens ont été tués, quelque 5431 ont été blessés et au moins 239 ont été capturés par le mouvement, selon les autorités israéliennes.

Tel-Aviv a obtenu la libération de quelque 105 captifs dans le cadre d’un échange de prisonniers et d’une trêve temporaire avec le mouvement Hamas, qui a duré 7 jours et s’est achevée début décembre 2023.

Traduit de l’Arabe par Mourad Belhaj


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...