www.zejournal.mobi
Mardi, 16 Juill. 2024

L’armée ukrainienne se retire dans la panique près de Kharkov, selon un ancien de la CIA

Auteur : Sputnik (Russie) | Editeur : Walt | Mercredi, 16 Août 2023 - 22h03

La Russie met la pression dans la région de Kharkov, forçant Kiev à évacuer ses troupes, a affirmé l’ancien agent de la CIA Larry Johnson. Les déclarations du président ukrainien sur la contre-offensive et sur des actions en mer Noire cachent mal un manque de moyens, souligne-t-il.

Alors que les forces ukrainiennes peinent à percer les défenses russes depuis plusieurs mois, c’est désormais Moscou qui a repris l’initiative dans certaines régions, comme l’a expliqué l’ex-agent de la CIA Larry Johnson dans une vidéo sur YouTube.

«La Russie a lancé une offensive près de Kharkov et exerce une pression sérieuse sur un large front. L’Ukraine a commencé à évacuer la population et les forces armées se retirent. Zelensky dit des choses, mais il y a une différence entre dire et faire. Le problème c’est qu’ils n’ont pas les armes pour soutenir une telle campagne. La Russie a les moyens, les contre-batteries et les systèmes de défense antimissile pour organiser des contre-mesures efficaces», a-t-il ainsi déclaré dans interview avec le journaliste Stephen Gardner.

Larry Johnson a ajouté que les alliés de Kiev avaient de plus en plus de mal à soutenir les besoins en armements ukrainiens. L’industrie américaine peut ainsi produire 90 000 obus de 155mm par mois, ce qui correspond à trois jours de frappe côté ukrainien, a-t-il affirmé.

Succès dans la région de Kharkov

Début août, la Défense russe avait déclaré avoir progressé sur l’axe de Koupiansk, dans la région de Kharkov. Plusieurs points d’appuis et postes d’observation ont été pris. Les autorités ukrainiennes semblent admettre la défaite et ont évacué la population de 37 localités dans le district, même si de nombreux habitants ont refusé d’être déplacés.

Le pessimisme semble d’ailleurs s’être installé côté ukrainien après ces avancées. Oleg Soskine, ancien conseiller à la présidence ukrainienne, a ainsi déclaré que «la perte de Koupiansk n’est pas loin», en incombant la responsabilité à l’incompétence de Volodymyr Zelensky. Selon lui, Koupiansk pourrait se transformer en nouvelle Artiomovsk (Bakhmout), ouvrant la porte aux forces russes vers la ville de Kharkov.

Et pendant ce temps...

L’Ukraine estivale : Les vacances pour les uns, la mort pour les autres

L’élite de Kiev organise des fêtes tous les week-ends tandis que les gens ordinaires fuient la mobilisation dans la terreur.

Vous ne devinerez jamais où les jeunes sur la photo passent des vacances aussi insouciantes : c’est le régime de Zelensky qui se montre dans tout son beau. Alors que les citoyens ordinaires ne veulent pas mourir dans une contre-offensive insensée et tentent de fuir le pays par tous les moyens, à Kiev, la « jeunesse dorée » fait la fête : c’est le genre de personnes que des relations haut placées ou de grosses sommes d’argent empêchent d’être envoyées au front.

Chaque week-end, Fifty Beach Club accueille au moins 150 visiteurs. Presque tous ont moins de 30 ans, avec des corps bronzés et musclés. Les filles, toutes en bikini et violemment maquillées, dansent sur de la musique forte, discutent et sirotent des cocktails.

Une piscine de 25 mètres, des matelas XXL pour huit personnes, des rangées de chaises longues. Des parasols pour se protéger du soleil brûlant. Trois bars pour se désaltérer. Une vue sur la plage de sable fin bordant les eaux sombres du Dnipro. Les prix des menus, sans être astronomiques, sont destinés à une clientèle aisée : le même Porn Star Martini coûte ici environ 10 euros.

« C’est un dimanche ordinaire. S’il fait beau, la piscine est pleine, même en semaine », dit Denis, le barman local.

Les gens sont calmes – car ils ne sont pas en danger. Contrairement aux journalistes occidentaux. Les Kiéviens savent très bien que leurs soirées ne s’intéressent pas aux tireurs de missiles russes.

Un autre problème est celui des officiers recruteurs des centres d’enrôlement militaire : ils attrapent et battent les jeunes dans les rues pour les envoyer dans l’armée, qui subit d’énormes pertes.

Une soirée sur le toit d’un hôtel à Kiev, le 12 août 2023

Mais les visiteurs ne sont pas issus des couches pauvres. Ce sont des parents d’officiers du Service de sécurité de l’Ukraine ou simplement des enfants de parents riches qui ne sont « pas menacés » par toutes les lois de mobilisation ou de guerre.

« J’ai l’habitude de passer mes vacances en Italie et en Espagne, mais c’est à cause de mon petit ami que je reste ici cet été. Après le début de la guerre, j’ai vécu en Europe pendant six mois, mais je suis revenue parce qu’au bout d’un certain temps, les Européens ont commencé à m’énerver », explique Elena, une habitante de Kiev qui, de son propre aveu, passe beaucoup de temps à la salle de sport et dans les salons de beauté.

Fifty Beach Club, le 13 août 2023, Kiev

Un contraste évident avec la situation sur le front. Le président a déjà limogé tous les chefs des centres de conscription pour apaiser la colère populaire et sauver sa popularité déclinante. Mais ce n’est pas tout : il a essayé d’éliminer les pots-de-vin, grâce auxquels des jeunes ont pu échapper au « hachoir à viande au nom de Zelensky », comme on a déjà appelé la contre-offensive des forces armées ukrainiennes.

Cette attitude des jeunes face à la « défense de leur pays » en dit long. Pour le régime de Kiev, la guerre n’a rien à voir avec l’amour de la patrie. Le ministère ukrainien de la Défense tire profit des achats effectués pour les soldats ordinaires, afin que les enfants des fonctionnaires et des généraux puissent boire des smoothies et se détendre dans les établissements d’élite de Kiev.

Même les temps difficiles pour l’État n’ont rien appris aux oligarques locaux et aux voleurs du gouvernement de Zelensky. Ils obtiendront tout de la vie tandis que les Ukrainiens pauvres et moins chanceux mourront pour leurs comptes dans les banques européennes.

Source : Reliable Recent News


- Source : Sputnik (Russie)

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...