www.zejournal.mobi
Vendredi, 23 Févr. 2024

Comment les villes intelligentes vont enfermer l’humanité dans des camps de concentration à ciel ouvert

Auteur : Patricia Harrity | Editeur : Walt | Mardi, 15 Août 2023 - 17h25

Stop World Control met en garde l’humanité contre le programme de domination mondiale. «Nous sommes les 99%, les tyrans ne sont que les 1%. Mais le problème est que la plupart d’entre nous ne font rien». Ils affirment que «la majorité refuse même de voir ce qui se trouve juste devant leur nez».

Vous trouverez ci-dessous une publication de Stop World Control qui met en évidence le danger réel et imminent des Smart Cities, et qui prévient que si nous ne faisons rien à leur sujet et que nous «restons dans cet état flagrant de bêtise, nous sombrerons dans le cauchemar le plus horrible que ce monde ait jamais connu».

Une ville intelligente est un environnement urbain où les technologies de surveillance et de collecte de données sont omniprésentes et où les détails les plus intimes et personnels de chacun sont surveillés et enregistrés.   

L’objectif est de tout savoir sur chacun : ce que vous mangez et buvez, où vous allez, ce que vous achetez, qui vous rencontrez, ce que vous pensez, ce que vous ressentez, vos opinions, vos habitudes, votre état de santé et de vaccination, etc. 

Tout. Chaque détail. Cette surveillance tous azimuts est justifiée par le fait qu’elle est soi-disant essentielle pour «sauver la planète» du changement climatique. Ils garantissent également que cela rendra votre vie plus connectée, plus sûre et plus saine.   

Chaque aspect de la vie dans une ville intelligente sera surveillé par un large éventail de technologies de collecte de données : SMART Lights, SMART Poles, SMART Cars, SMART Neighbourhoods, SMART Homes, SMART Appliances, SMART Energy, SMART Transportation et bien d’autres technologies SMART. Ensemble, elles formeront une grille de surveillance omniprésente, collectant en permanence toutes les informations sur les moindres détails de la vie des habitants.

Les villes intelligentes créent l’Internet des corps

Ces dispositifs SMART externes sont synchronisés avec des dispositifs directement connectés au corps humain, comme les montres SMART à notre poignet ou les téléphones SMART dans nos mains.  

Ces appareils sont capables de recueillir des informations sur ce qui se passe à l’intérieur de notre corps et même de modifier les fonctions du corps humain. Dans un avenir proche, ils seront implantés à l’intérieur du corps humain pour collecter encore plus de données et avoir une plus grande influence sur ce qui se passe à l’intérieur de nous.   

Les informations personnelles recueillies par ces milliards d’appareils dans le monde entier forment un réseau appelé l’Internet des corps, ou en abrégé, l’IoB.  

Actuellement, nous connaissons tous l’internet des objets (IdO), qui nous permet d’accéder à des informations illimitées sur tout. L’internet des corps sera essentiellement le même, sauf qu’il rassemblera toutes les informations personnelles et les plus intimes sur tout le monde. Ces données seront entre les mains des entreprises mondiales, des gouvernements, des impériums bancaires, etc.  

Une ville intelligente limite vos déplacements

Afin de s’assurer que chacun reste dans le périmètre de collecte des données, les déplacements dans les villes intelligentes seront limités à 15-20 minutes du domicile. Ce concept a donné naissance à l’expression «villes de 15 minutes» et est présenté comme la meilleure idée qui soit pour sauver la planète du changement climatique.

Tout ce dont vous avez besoin sera disponible à une courte distance, de sorte que personne n’aura jamais besoin d’aller au-delà de ce périmètre. Pour les distances plus longues, un permis sera nécessaire. En outre, 30% des zones sauvages seront fermées afin d’encourager les gens à chercher leur bonheur dans les villes intelligentes au lieu de s’aventurer dans la nature majestueuse. Des réalités virtuelles sont créées pour remplacer le temps passé dans la nature.

Le MetaVerse et toutes ses alternatives en sont des exemples. Encore une fois, une «idée merveilleuse pour sauver la planète» : enfermer la population mondiale dans des villes intelligentes, où elle «profite de la vie» dans un royaume virtuel.

Il n’y a pas de vie privée dans une ville intelligente

 

Le Forum économique mondial a écrit un article sur Forbes.com qui décrit l’expérience d’un citoyen à l’intérieur d’une ville intelligente, qui la qualifie de paradis sur terre : «Comment se fait-il que nous n’y ayons jamais pensé auparavant ? L’une des caractéristiques sera que personne ne possédera rien. Tout sera partagé : les maisons, les voitures, les outils, les voitures et même les vêtements. À la fin de son billet, le citoyen exprime une inquiétude concernant la vie dans une ville intelligente :

«De temps en temps, je suis agacé par le fait que je n’ai pas de véritable vie privée. Je ne peux aller nulle part sans être enregistré. Je sais que quelque part, tout ce que je fais, pense et rêve est enregistré. J’espère seulement que personne ne l’utilisera contre moi. En fin de compte, c’est une bonne vie».

Le système nerveux central des villes intelligentes sera la 5G. Selon l’ancien président chilien Sebastián Piñera, la 5G est non seulement capable de lire nos pensées, mais aussi d’insérer des pensées et des émotions dans tout le monde. Il a déclaré qu’elle deviendrait le système nerveux central de la société et a garanti qu’elle atteindrait tous les foyers du pays. Il est intéressant de noter que tous les lampadaires des villes intelligentes sont également équipés d’antennes 5G.

Les villes intelligentes récoltent les données de chacun

 

Pourquoi veulent-ils que tout le monde vive dans des villes intelligentes et quelle est leur motivation pour enregistrer chaque petit détail sur chacun d’entre nous ? La réponse est donnée par le professeur israélien Yuval Noah Harari, conseiller du Forum économique mondial. Il explique :

«Les nouveaux maîtres du monde seront ceux qui possèdent les données».

La richesse d’aujourd’hui n’est plus l’or ou le pétrole. Ce sont les données. Plus une entreprise, un gouvernement ou un empire bancaire dispose de données sur la population, plus il a de pouvoir. Les villes intelligentes seront un moyen sans précédent d’utiliser l’humanité comme un immense troupeau de vaches à données.

Les données personnelles seront exploitées tout au long de la journée, et même pendant notre sommeil. Outre la collecte d’énormes quantités de données, ces technologies permettent également des niveaux de contrôle inédits dans les civilisations précédentes. Un ancien ingénieur de la Silicon Valley, Aman Jabbi, tire la sonnette d’alarme : les villes intelligentes seront essentiellement des camps de concentration à ciel ouvert :

«En leur fournissant vos données, vous leur donnez la possibilité de surveiller et d’évaluer votre comportement, qui peut maintenant être converti en un score de crédit social. Ce score est ensuite utilisé pour déterminer les privilèges auxquels vous avez droit et ceux auxquels vous n’avez pas droit dans la nouvelle société esclavagiste».

Ce système de crédit social est déjà en cours de déploiement en Chine et, lors de la pandémie de 2020, de nombreux pays ont mis en œuvre les premières étapes de ce système de contrôle. Les identifiants et les monnaies numériques seront au centre de cette grille. Lorsque les gens désobéiront ou critiqueront le système, leurs dépenses seront réduites et l’accès aux aspects fondamentaux de la société sera bloqué. Encore une fois, c’est ce qui se passe déjà en Chine, qui est le terrain d’essai pour le reste du monde.

Les villes intelligentes vont-elles modifier le génome humain ?

 

Un fait inquiétant concernant les villes intelligentes est que tous les lampadaires sont des lampes LED, qui ont la capacité de manipuler le génome humain. L’expression des gènes peut être désactivée ou activée à l’aide de lampes LED, qui peuvent également activer l’ARNm à l’intérieur du corps humain. Les études scientifiques documentant ces faits abondent en ligne.  D’où la question suivante : est-ce la raison pour laquelle les autorités insistent pour injecter à l’ensemble de l’humanité des technologies d’ARNm qui peuvent être activées par la lumière LED ?  

 On injecte de l’ARNm à l’ensemble de l’humanité

 L’ARNm peut être activé par des diodes électroluminescentes (LED)

 Tout le monde est entouré de lumières LED

Que se passe-t-il ici ?

Klaus Schwab, fondateur du Forum économique mondial, promeut le programme d’édition de gènes humains. Il affirme ouvertement que cela changera ce que signifie être humain. Yuval Harari, conseiller du WEF, va même jusqu’à affirmer que les élites financières se sépareront de l’humanité, car elles seront génétiquement modifiées pour devenir bien supérieures aux personnes normales. L’inégalité économique deviendra une inégalité biologique. Harari affirme que les élites deviendront des «Homo Deus» : des êtres divins, ou des dieux.

 

Si toutes ces idées n’étaient pas promues dans le monde entier par des personnes et des groupes tels que Bill Gates, Barak Obama, CNN, Facebook, les Nations unies, le Forum économique mondial et d’innombrables autres organes des élites, nous pourrions certainement penser qu’il s’agit du scénario d’un film de science-fiction !  Mais il s’agit d’une réalité horrible qui est poussée à une échelle énorme. Lors d’un récent sommet des gouvernements mondiaux à Dubaï, Klaus Schwab a déclaré que ces développements n’étaient plus à venir, mais qu’ils étaient en cours d’élaboration dès maintenant. Ses mots exacts étaient les suivants : «Ils arriveront comme un tsunami».

«Ils arriveront comme un tsunami»

Et en effet, ils sont en train de se déployer à toute vitesse. À Rio de Janeiro, par exemple, 450 000 lampadaires sont en train d’être remplacés par des lampes LED équipées de la 5G. Le graphique ci-dessous montre comment les grandes villes d’Amérique latine se transforment en villes intelligentes.

 

Il en va de même à Londres, à Paris et dans toutes les autres grandes villes du monde. Des millions et des millions de lampadaires LED 5G sont placés tous les quelques mètres dans chaque rue de chaque ville. Bill Gates a même investi dans la construction d’une nouvelle ville intelligente en Arizona qui peut accueillir 80 000 personnes, toutes centrées autour d’énormes centres de données.

Destruction de 3000 fermes pour une méga-ville intelligente

 

Aux Pays-Bas, le gouvernement a récemment annoncé la destruction de 3000 fermes afin de faire de la place pour une monstrueuse ville intelligente appelée TriState City Network, qui accueillera 40 millions de personnes de Belgique, d’Allemagne et des Pays-Bas. Leur «logique» pour s’emparer des terres et détruire les animaux de 3000 fermes est qu’elles «émettent trop de CO2», ce qui «détruit la planète». Et pourtant, remplacer les verts pâturages par une monstrueuse ville intelligente est bon pour l’environnement ! Actuellement, la majeure partie des Pays-Bas est constituée d’une belle campagne avec de verts pâturages, des moulins à vent, des ruisseaux et des fermes historiques. C’est une région unique au monde, vraiment belle et chargée d’histoire.

Le gouvernement veut transformer toute cette belle campagne pittoresque en une gigantesque ville intelligente appelée Holland City.

 

En Australie, le gouvernement a adopté une loi qui permet aux habitants des zones rurales d’être déplacés de force vers des villes intelligentes lorsque leur région a été contaminée par des toxines dangereuses. Le déraillement d’un train dans l’Ohio nous a montré à quel point il est facile de contaminer une vaste zone.  S’agit-il d’un précédent ?  Avec l’organisation de quelques accidents de train, des millions de personnes pourraient être retirées des zones rurales et forcées de s’installer dans des villes intelligentes.

L’humanité doit se réveiller

 

Le mal absolu de cet agenda est indescriptible. Mais ce qui est encore pire, c’est le refus persistant du public de reconnaître quelque chose qui menace son existence même. Ils s’obstinent à garder les yeux fermés, ne s’intéressant qu’aux divertissements superficiels. Ils restent muets et aveugles à tout prix, car «l’ignorance est un bonheur».

Si nous restons dans cet état flagrant de bêtise, nous sombrerons dans le cauchemar le plus horrible que ce monde ait jamais connu.

S’il est un moment dans l’histoire du monde où il faut ouvrir les yeux, c’est bien aujourd’hui. Nous n’avons plus le luxe de nous cacher la tête dans le sable. Il ne s’agit pas d’une théorie du complot, car elle se déploie dans le monde entier à une vitesse insondable. Sous le couvert de la pandémie, des millions de tours 5G ont été érigées dans tous les pays du monde. Des lampes LED sont installées partout. 

Tous les vaccins sont maintenant prêts à devenir des ARNm, même si Mark Zuckerberg, PDG de Facebook, a été enregistré lors d’une réunion de zoom avec son personnel, disant que les vaccins ARNm modifient en effet l’ADN et l’ARN humains, et que les partisans n’ont aucune idée des autres mutations ou risques qui peuvent exister à long terme.

L’objectif des élites est de garantir des injections régulières de la technologie ARNm à l’ensemble de la population mondiale jusqu’à la fin de nos jours. C’est pourquoi l’état des vaccins sera lié à nos monnaies numériques et à notre identité numérique. Manquer une injection pourrait bloquer l’accès à la société et aux services bancaires.

Que pouvons-nous faire pour arrêter cette folie ?

 

Existe-t-il un moyen de mettre fin à cette folie ? Oui. D’abord et avant tout, nous devons éduquer les membres de nos communautés. La seule raison pour laquelle les tyrans sont capables de faire cela, c’est l’ignorance des masses. Les gens n’ont pas la moindre idée de ce qui les attend. Ils acceptent sans broncher tout ce qui les oriente vers ce cauchemar dystopique. Il est de notre devoir de les informer par tous les moyens possibles.

Nous vous invitons à diffuser largement cet article. Envoyez-le à vos contacts par courriel, publiez-le sur les médias sociaux et envoyez-le aux autorités locales de votre communauté. Diffusez-le largement.  

Nous sommes les 99%, les tyrans ne sont que les 1%. Mais le problème est que la plupart d’entre nous ne font rien. La majorité refuse même de voir ce qu’elle a sous le nez. Ils ont les aiguilles dans les bras, les smartphones dans les mains, les lumières LED dans les rues, les compteurs intelligents dans les maisons, la technologie intelligente dans les voitures… et ils continuent à dire que «tout cela n’est qu’une théorie du complot». La folie de ce refus de voir la réalité n’est rien de moins qu’une véritable psychose.

Traduction: Marie-Claire Tellier


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...