www.zejournal.mobi
Mercredi, 24 Juill. 2024

Une association LGBT dit stop et avertit : « Nous sommes sur une route sombre menant à la pédophilie légale »

Auteur : Gays Against Groomers (Etats-Unis) | Editeur : Walt | Mardi, 20 Juin 2023 - 21h04

Nous avons traduit les propos de l’association « Gays Against Groomers » qui nous paraissent censés et afin d’avertir des dérives au sein de la communauté LGBT. Cette association est composée d’individus LGB et T qui estiment que la communauté est allée trop loin « L’écrasante majorité des homosexuels sont contre ce en quoi la communauté s’est transformée, et nous n’acceptons pas que ce mouvement politique avance son programme en notre nom ».

Les membres de « Gays Against Groomers » s’opposent à l’exposition de matériaux intrinsèquement sexuels aux enfants et à la destruction de l’innocence par la communauté LGBT. Ils ne comptent pas rester silencieux et sont ici pour tenir leur communauté responsable.

« Il y a des années, la Pride était un événement pour les personnes LGBT qui sortaient pour montrer au monde que nous étions des personnes normales méritant l’égalité et les droits au mariage. Nous voulions que le monde voie que les relations entre personnes de même sexe n’étaient pas une menace et ressemblaient en fait à la dynamique des relations hétérosexuelles à bien des égards. Nous avons manifesté pour nos droits et en 2004, le premier mariage gay légal aux États-Unis a été célébré à Cambridge, dans le Massachusetts. En juin 2015, la Cour suprême des États-Unis a statué à 5 contre 4 que la Constitution des États-Unis garantissait le droit aux couples de même sexe de se marier dans les 50 États américains.

Nous avions enduré une bataille longue et éprouvante, il y avait donc d’autant plus de raisons de célébrer l’anniversaire du mariage légal entre personnes de même sexe chaque mois de juin. Mais au fil des années, cette célébration est passée d’un événement d’amour et d’égalité à une exhibition choquante de sexualité débridée et de débauche en notre nom. Nous en avons eu assez du racolage prévisible des entreprises cherchant à nous exploiter pour leur profit en prétendant nous soutenir. Nous nous sommes retrouvés épuisés par les membres de notre communauté qui mettaient leur sexualité sur un piédestal comme si c’était leur seul trait de personnalité. Et surtout, nous sommes incroyablement perturbés par l’inclusion des enfants dans ces expositions sexuelles annuelles.

Gays Against Groomers est composé d’individus LGB et T qui estiment que notre communauté est allée trop loin. Nous croyons qu’il y a une différence ferme entre l’éducation et l’endoctrinement, l’inclusivité et le racolage, et la célébration de votre droit au mariage par rapport à l’exhibition de comportements dégoûtants destinés à rester dans l’intimité de votre foyer. Nous sommes des personnes LGB et T qui ne faisons pas de notre sexualité un attribut dominant, nous n’avons pas besoin que le monde nous accepte et sommes satisfaits de nos droits actuels. Nous ne suivons pas le récit dominant concernant notre communauté. À cause de cela, nous sommes quotidiennement confrontés à des attaques personnelles et à des critiques sévères, auxquelles nous avons fini par nous habituer.

Non seulement nous trouvons maintenant la Pride inutile, mais nous sommes préoccupés par l’exposition de matériaux intrinsèquement sexuels relevant du parapluie LGBT aux enfants. Dans le passé, nous avons vu des enfants être amenés à des défilés où des adultes vendaient des jouets sexuels, étaient à peine habillés et affichaient un comportement inapproprié que beaucoup de mineurs ne devraient pas être témoins. De nos jours, beaucoup croient que c’est une forme d’autonomisation et un moyen d’éduquer les enfants avec la « positivité sexuelle ». En réalité, nous assistons à la destruction de l’innocence sous nos yeux et nous ne resterons pas silencieux.

Une petite fille lors d’un défilé de la fierté caresse un homme vêtu d’un équipement fétiche de chiot tandis qu’un autre fouette un homme en secouant son cul juste devant elle :

Chaque année, la Pride semble durer un peu plus longtemps. Ce n’est plus seulement le mois de la Pride maintenant, c’est la « saison » de la Pride. Nous croyons fermement que cela est complètement inutile. Nous sommes consternés par des scènes comme des artistes à moitié nus prenant de l’argent auprès de jeunes enfants comme des strip-teaseuses ou des enfants apprenant à danser autour d’une barre pole dance ou voyant le livre ‘This Book is Gay » [NDLR : Ce livre gay a souvent été interdit et contesté aux États-Unis] être donné à des mineurs. Les enfants sont endoctrinés, sexualisés et même médicalisés au nom de « l’acceptation LGBTQ ». La pente glissante est devenue un phénomène très réel et nous sommes sur une route sombre menant à la pédophilie légale.

Gays Against Groomers ne laissera pas cela se produire sans combattre. Nous sommes ici pour nous opposer à tout cela et tenir notre communauté responsable. Pour que nos efforts soient efficaces, ils doivent être menés depuis l’intérieur de notre communauté. Cependant, nous sommes reconnaissants de tout soutien dans notre lutte pour protéger l’innocence des enfants. »

Traduction par Le Média en 4-4-2 de la déclaration officielle de l’association Gays Against Groomers sur la Pride. Lien vers l’article original : Gays Against Groomers’ Official Stance on Pride


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...