www.zejournal.mobi
Lundi, 20 Mai 2024

The Thor unit : ces bouchers du front ukrainien, travaillant avec l’aide de la CIA

Auteur : Karine Bechet-Golovko | Editeur : Walt | Mardi, 28 Mars 2023 - 19h53

Quelques publications sont sorties dans les médias anglo-saxons, les nôtres se taisent comme à leur habitude, sur une unité ukrainienne très spéciale, The Thor unit, dont le but est de mutiler les militaires russes. Un véritable travail de boucher, qu’ils font avec fierté et avec l’aide de la CIA.

Un article du Times, qui a été largement repris par les médias anglo-saxons – et totalement ignoré en France, décrit le travail d’un groupe militaire ukrainien spéciale, The Thor unit, qui sévit sur le front ukrainien.  RT en a parlé :

« Le groupe de 27 hommes, qui est officiellement une unité d’opérations spéciales de la police, fonctionne indépendamment de l’armée ukrainienne et travaille en étroite collaboration avec le renseignement militaire du pays, le GUR, qui leur fournit des munitions et des renseignements. Selon le Times, l’unité a une licence complète pour sélectionner ses missions, où elle caserne et quand elle combat ».

Ces hommes, selon le Times, viennent de ceux ayant combattu dans le Donbass en 2014. Dans l’Express britannique, ils se présentent également comme des anciens hommes d’affaires ayant pris les armes pour défendre leur pays. Ils auraient commencé leurs faits d’armes en février dans la région de Kiev, quand l’armée russe s’est approchée de la capitale. Actuellement, le groupe est localisé dans la région de Zaporojie, là où il y a la centrale nucléaire et où la visite de Grossi de l’AIEA est attendue.

Leurs méthodes de combat sont très particulières :

« Alors que les munitions s’épuisent et que les combats font rage dans l’est de l’Ukraine, les troupes d’opérations spéciales de Thor pensent que mutiler, plutôt que tuer, leurs homologues russes est plus efficace.

Se référant aux bouteilles en plastique contenant des explosifs, le soldat ukrainien Aleksander a déclaré : « Celles-ci sont destinées à blesser les Russes.

« Prenez un bras ou une jambe, il sera à jamais un fardeau pour l’État. C’est mieux que de les tuer. Il rappellera au peuple russe le coût de la guerre de Poutine. Et qu’ils pourraient être les prochains ».

Ce sont des méthodes de bouchers ou de bandits. D’ailleurs, dans leur discours, ils dénigrent l’armée, en tant que tel. Notamment l’armée ukrainienne.

« Notre groupe n’agit pas de la même manière que l’armée. Parce que si nous agissons comme une armée, nous manquerons rapidement de chance ».

« Quelqu’un peut donner un ordre sans comprendre complètement ce qu’il fait. Après tout, l’armée a toujours une mentalité, comparable à une gueule de bois de l’époque soviétique ».

Or, eux, ne sont pas « soviétiques », ils sont beaucoup plus progressistes. Et pour réaliser leurs prouesses, c’est-à-dire mutiler volontairement des militaires, ils utilisent les informations fournies par la CIA. Ils ont fait leur choix, ils préfèrent la gueule de bois Yankee.

« Nous sélectionnons des cibles dans le programme, et des cibles peuvent y être placées à la fois par le satellite de la CIA et par notre propre satellite, que nos volontaires paient. Les informations y sont collectées à partir de toutes sortes de sources ».

Qui sont ces « volontaires », qui paient un satellite, l’interview évidemment ne le dit pas, il faut protéger la légende des grands « résistants ukrainiens ». Qui se sont spécialisés dans la boucherie.

Et pendant ce temps-là, l’ONU fait semblant d’être outrée de ce que fait sa main gauche, mais l’Ukraine, sachant qu’elle est soutenue par les maîtres-mêmes de cette organisation globaliste, n’en a que faire :

« Le ministère ukrainien des Affaires étrangères a réagi négativement aux conclusions de la mission de l’ONU sur les faits de massacre de militaires russes et a réprimandé l’organisation.

Kiev a justifié les crimes de guerre des Forces armées ukrainiennes en disant que le pays est une « victime » :  » La partie ukrainienne s’attend à ce que la mission de l’ONU évite toute démarche pouvant être considérée comme égalisant la victime et l’agresseur ».

Le rapport de l’ONU indique que des exécutions de Russes, qui se sont rendus, ont eu lieu sur place. Kiev aurait entrepris l’enquête sur ces affaires, mais l’ONU n’a reçu aucune information sur la sanction des responsables ».

Comme le soulignent les autorités russes avec justesse, les Etats-Unis et leurs satellites sont directement impliqués dans ce conflit, en fournissant des armes, des formations et des informations à cette armée, en réalité atlantico-ukrainienne. Le réveil risque d’être douloureux.

PS : Ces gens donnent tranquillement une interview au Times, aucune critique dans l’article. Mutiler volontairement est « normal » aujourd’hui. Si cela concerne des Russes. Quelle barbarie cette époque !


- Source : Russie politics

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...