www.zejournal.mobi
Mardi, 16 Août 2022

Donbass : Chaudron de Zolotoye et Gorskoye, et encerclement presque complet de Lissitchansk

Auteur : Christelle Néant | Editeur : Walt | Jeudi, 23 Juin 2022 - 14h19

Le 22 juin 2022, la RPL (République populaire de Lougansk) a annoncé que l’encerclement des localités de Zolotoye et Gorskoye était désormais total, alors qu’un autre chaudron est en train de se refermer sur Lissitchansk.

Malgré la poursuite des bombardements de terreur de l’armée ukrainienne contre Donetsk, Makeyevka, Gorlovka et Yassinovataya, en RPD (République populaire de Donetsk) – avec bien moins d’intensité qu’il y a quelques jours grâce au renforcement des tirs de contre-batterie – les forces alliées de la Russie et de la RPL poursuivent leur avancée et leur encerclement des troupes ukrainiennes à Zolotoye, Gorskoye et Lissitchansk.

Les forces alliées ont annoncé officiellement aujourd’hui la prise de contrôle de VroubovkaLoskoutovka, et Raï-Alexandrovka, permettant ainsi d’opérer un encerclement total des localités de Zolotoye et Gorskoye. Des combats de rue ont d’ailleurs déjà commencé entre les troupes ukrainiennes et les forces alliées dans la localité de Zolotoye.

Cliquer sur la carte pour l’afficher en plus grand :

D’après Vitaly Kisselev, le vice-ministre de l’Intérieur de la RPL, environ 1200 soldats ukrainiens et une centaine de mercenaires seraient encerclés dans le chaudron de Zolotoye – Gorskoye.

Lors de la fermeture du chaudron autour de Gorskoye et Zolotoye, un groupe de mercenaires étrangers a été éliminé par les forces alliées, qui ont pu ainsi récupérer plusieurs « trophées » de valeur (des armes occidentales qui avaient été fournies à l’Ukraine) et d’importants renseignements.

L’identification des mercenaires éliminés va prendre du temps, car comme l’a souligné le porte-parole de la milice populaire de la RPL, Andreï Marotchko, les soldats ukrainiens et les mercenaires ont désormais reçu l’ordre de retirer tout moyen d’identifier leurs corps (papiers d’identité, chevron avec le nom, etc).

Andreï Marotchko a aussi confirmé qu’un chaudron était en train de se refermer plus au nord, sur Lissitchansk et ce qui reste de troupes ukrainiennes retranchées dans l’usine Azot de Severodonetsk. Des troupes qui sont actuellement en train de négocier leur reddition en mauvaise position, suite à leur violation du cessez-le-feu lors de l’ouverture de couloirs humanitaires par les forces russes pour permettre aux civils d’évacuer l’usine.

Carte de la situation militaire autour de Lissitchansk (les zones contrôlées par les forces alliées sont en rouge) :

Comme on peut le voir sur la carte ci-dessus, la création de ce chaudron autour de Zolotoye et Gorskoye, permet aussi de faire progresser l’encerclement de Lissitchansk.

Le quasi-encerclement de Lissitchansk a été confirmé par Paul Ronzheimer, un journaliste allemand du Bild, qui dit s’être retrouvé pris sous les tirs sur la route alors qu’il quittait la ville.

https://twitter.com/ronzheimer/status/1539584613311549440?ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Etweetembed%7Ctwterm%5E1539584613311549440%7Ctwgr%5E%7Ctwcon%5Es1_c10&ref_url=https%3A%2F%2Fliveuamap.com%2Fen%2F2022%2F22-june-paul-ronzheimer-of-bild-we-just-got-under-attack

D’après les informations fournies par la RPL, plusieurs groupes de soldats ukrainiens situés dans le chaudron de Zolotoye – Gorkoye et près de Lissitchansk ont contacté les forces alliées et indiqué vouloir se rendre, mais qu’ils en sont empêchés par des unités spéciales chargées d’éliminer les soldats qui tenteraient une reddition.

À Metelkino, près de Severodonetsk, le bataillon Aïdar s’est rendu ainsi que ses commandants, et tout ce beau monde montre sur des cartes où se trouvent leurs camarades à Lissitchansk et aux alentours.

Les combats se poursuivent actuellement vers Belaya Gora et Voltcheyarovka, au sud-ouest de Lissitchansk, afin de couper l’autoroute qui permet de sortir de la ville. Plus au sud-ouest, les forces alliées ne sont plus qu’à 7 km d’Artiomovsk (Bakhmout).

Comme on peut le voir le front se déplace de manière très active à la frontière entre la RPD et la RPL, et les forces alliées multiplient les chaudrons, piégeant ainsi des milliers de soldats ukrainiens qui n’ont pas été autorisés par leur commandement à se retirer.


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé