www.zejournal.mobi
Mardi, 16 Août 2022

La campagne #DisruptTexts vise à supprimer la littérature classique dans les salles de classe

Auteur : Ben Squires | Editeur : Walt | Mardi, 05 Janv. 2021 - 11h18

Les militants jugent les textes du passé aux intolérances extrêmes d’aujourd’hui.

Les textes classiques sont retirés des programmes, refusant aux enfants l’accès à la littérature en raison de revendications de racisme, de sexisme et autres. Mais comment le politiquement correct est-il devenu une raison de supprimer la littérature classique ?

 

En utilisant #DisruptTexts, des enseignants, des activistes de la théorie critique et d’autres ont encouragé le retrait de textes classiques tels que Homère. Apparemment, les enfants ne devraient pas lire ces textes car ils promeuvent « le racisme, le sexisme, le capacitisme, l’antisémitisme et d’autres formes de haine ».

Selon Padma Venkatraman, une romancière jeune adulte, même des auteurs aussi vénérés que Shakespeare ne devraient pas être épargnés.

« Absoudre la responsabilité de Shakespeare en mentionnant qu’il a vécu à une époque où les sentiments de haine prévalaient, risque d’envoyer un message subliminal selon lequel l’excellence académique l’emporte sur la rhétorique haineuse », a écrit Venkatraman dans le School Library Journal.

En 2018, Evin Shinn, professeur d’anglais à Seattle, a tweeté qu’il « préférerait mourir » que d’enseigner « La Lettre écarlate », à moins que le classique de Nathaniel Hawthorne du XIXe siècle ne soit utilisé pour décourager la misogynie et le « slut-shaming ».

Plus récemment, Lorena Germán, dont la biographie se lit « professeur antiraciste », s’est mise à utiliser Twitter pour se plaindre du fait que les classiques qu’elle est censée enseigner ont été écrits il y a plus de 70 ans.

« Pensez à la société américaine d’avant et aux valeurs qui ont façonné cette nation par la suite. C’est ce qu’il y a dans ces livres », a-t-elle écrit.

L’intensité du mouvement #DisruptTexts est apparue clairement lorsque Jessica Cluess, une écrivaine jeune adulte, s’est opposée à l’opinion de Lorena.

« Si vous pensez que Hawthorne était du côté des puritains qui jugent … alors vous êtes une idiote absolue et vous ne devriez pas avoir le titre d’éducatrice dans votre biographie sur Twitter », a répondu Cluess.

Elle a été critiquée et accusée d’être raciste et violente. Certains utilisateurs ont demandé à son éditeur, Penguin Random House, d’annuler son contrat. L’éditeur ne l’a pas annulée, mais son agent, Brooks Sherman, a mis fin à leur relation professionnelle parce que ses propos étaient « racistes et inacceptables ».

Les efforts du mouvement semblent porter leurs fruits. En juin, Shea Martin a tweeté : « Soyez comme Ulysse et embrassez le long chemin vers la libération (et ensuite retirez l’Odyssée de votre programme d’études parce que c’est un déchet) ».

Heather Levine, professeur d’anglais dans le Massachusetts, a répondu : « Hahaha. Très fière de dire que nous avons fait retirer l’Odyssée du programme d’études cette année ! » Cependant, nous devons encore confirmer la véracité de sa déclaration.

Selon les critiques du mouvement, l’annulation des textes classiques limiterait l’apprentissage de la littérature par les enfants.

« C’est une tragédie que ce mouvement anti-intellectuel d’annulation des classiques gagne du terrain parmi les éducateurs et l’industrie de l’édition », déclare l’écrivain de science-fiction Jon Del Arroz, l’une des rares personnes à avoir défendu Cluess. « Effacer l’histoire des grandes œuvres ne fait que limiter la capacité des enfants à s’alphabétiser ».

Selon Meghan Cox Gurdon, essayiste et critique de livres pour enfants au WSJ, exempter les enfants des textes classiques leur fera « souffrir d’une pauvreté de la langue et des références culturelles ».

Lire aussi : Étude : La « Cancel Culture » décime la liberté d’expression dans les principales universités du monde

Vous pouvez visionner également cet excellent documentaire sur les dérives du progressisme dans les universités:

Evergreen et les dérives du progressisme:

Traduit par Anguille sous roche


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé