www.zejournal.mobi
Mardi, 27 Févr. 2024

Hitler avait raison!

Auteur : Nouvelles de France | Editeur : Stanislas | Mercredi, 10 Juill. 2013 - 04h38

S’il est toujours vivant – quelque part entre Berchtesgaden et Buenos Aires – l’oncle Adolf doit sourire derrière sa moustache. Voilà enfin qu’on lui rend justice ! Certes on lui reproche toujours l’assassinat de millions de Juifs, une guerre mondiale et surtout une politique davantage nationaliste que socialiste…

Mais pour le reste, l’heure de la réhabilitation a sonné ! Et de quelle manière ! Non, on ne  minimise pas ses crimes comme le font ces grands dadais de révisionnistes. On ne s’est pas non plus contenté d’autoriser l’ouverture d’une amicale des anciens SS. C’est beaucoup mieux ! On reconnaît le génie – d’une partie – de ses intuitions ! Hitler ? Un grand homme en avance sur son temps ! Et donc, forcément, incompris…

Il faut dire que certaines idées de l’oncle Adolf viennent de trouver la plus brillante des avocates. Une plume, une vraie. Pas une nazillonne rescapée de la dissolution de la « Troisième Voie »… Non, une figure de proue de l’establishment belge ! L’égérie de la gauche-bobo bruxelloise ! L’amazone du politiquement correct outre-quiévrain ! J’ai nommé : Béatrice D. 

Dans un éditorial récent de Der Abend, celle-ci rompt le cordon sanitaire qui entourait les idées du Führer ! En un paragraphe, trois lignes, elle valide de facto une partie du plan Aktion T4. Celui par lequel le troisième Reich supprima des milliers d’handicapés, incurables et autres individus jugés indignes de vivre…

Certes, Béatrice D. est un peu plus subtile que l’oncle Adolf. Elle justifie l’euthanazi des mineurs au nom de la détresse, de l’empathie… Pour peu on lui décernerait le prix Nobel de la Paix !  Mais achtung tout de même ! La patience de Mutti a des limites, elle demande également l’abrogation de (l’institutionnalisation de) la clause de conscience et la mise en place d’un délai obligeant le médecin à répondre.

Qu’elle se rassure, les parlementaires belges n’ont pas besoin d’un ministre de la propagande pour attiser leur zèle. Ils ont tout prévu, même de faire profiter les déments de la nouvelle loi !  « Au suivant ! » chantait Jacques Brel.

PS : En attendant l’euthanasie des réacs, vous pouvez réagir sur www.euthanasiestop.be


- Source : Nouvelles de France

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...