www.zejournal.mobi
Vendredi, 12 Juill. 2024

Maria Zakharova : « La France est sur la voie d’un conflit avec la Russie : les Français sont-ils prêts à en payer le prix ? »

Auteur : Yoann | Editeur : Walt | Vendredi, 14 Juin 2024 - 22h00

Maria Zakharova, porte-parole du Ministère des Affaires étrangères de la Fédération de Russie, questionne la préparation et la volonté des Français à affronter directement la Russie, mettant en lumière l'absence de consultation citoyenne et les sacrifices potentiels pour des intérêts étrangers. Elle met également en garde contre les conséquences de l'utilisation des avoirs gelés pour l'Ukraine.

Alors que la possibilité d’une confrontation directe avec la Russie semble de plus en plus probable, une question brûlante se pose : les citoyens français sont-ils prêts à s’engager dans cette voie ?

Maria Zakharova met en lumière un point crucial : les Français n’ont pas été consultés sur cette question plus qu’importante. La perspective d’un affrontement avec la Russie est-elle réellement dans leur intérêt ? Ou bien servent-ils les intérêts d’autres puissances mondiales, se rangeant ainsi derrière le « récit » de Washington et de Londres ?  Elle s’interroge également sur la préparation des forces armées françaises à faire le sacrifice ultime pour ces intérêts extérieurs. Les militaires français sont-ils réellement disposés à donner leur vie pour ce « narratif » ?

La porte-parole russe réagit aux récentes déclarations d’Emmanuel Macron concernant le déploiement des Mirage 2000-5, la formation de 4 500 soldats ukrainiens et sa détermination à former une coalition, une initiative qui semble ne pas susciter l’enthousiasme. Elle met en garde les Français, les personnalités publiques et les journalistes, les exhortant à prendre conscience de la situation dans laquelle ils sont progressivement entraînés.

De plus, Maria Zakharova prévient que la réponse de la Russie à l’utilisation des avoirs gelés pour l’Ukraine sera extrêmement préjudiciable pour Bruxelles. Elle affirme que la Russie dispose de suffisamment de biens et de fonds européens, laissant entendre que l’Europe devra d’abord payer le prix de ses « folies » avec son propre portefeuille.


- Source : Le Média en 4-4-2

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...