www.zejournal.mobi
Vendredi, 12 Juill. 2024

Macron s’invite au 20h (pour une annonce choc ?) et provoque un tollé général avant les Européennes

Auteur : Yoann | Editeur : Walt | Mardi, 04 Juin 2024 - 14h01

Notre cher président provoque un nouveau tollé en annonçant une allocution télévisée trois jours avant les élections européennes, suscitant l'ire des oppositions et des journalistes. Cette prise de parole, prévue le jeudi 6 juin à 20 heures sur TF1 et France 2, intervient dans un contexte international tendu et alimente les spéculations quant à une éventuelle annonce concernant l'Ukraine.

Les Républicains et les Insoumis ont annoncé leur intention de saisir l’Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique (ARCOM) suite à cette annonce. Manon Aubry, tête d’affiche Insoumise aux élections européennes, a déclaré sur RTL que son parti saisirait l’autorité de régulation des médias pour examiner l’opportunité de cette intervention présidentielle. De son côté, Fabien Roussel, représentant communiste, a exigé que le temps de parole du président soit déduit de celui de la liste Renaissance.

La décision du président Macron de s’adresser aux Français à la veille de la clôture de la campagne officielle a été vivement critiquée. François-Xavier Bellamy, chef de file LR aux européennes, a dénoncé un « nouveau détournement électoral indécent » et s’est interrogé sur l’urgence de l’actualité internationale qui justifierait une telle intervention. Il a également mis en cause l’attitude du Premier ministre, qui s’est invité dans une émission en direct sur France Info en compagnie de Valérie Hayer.

Des journalistes se sont joints aux critiques de l’opposition. Sur le réseau social X, Éric Revel, directeur de la revue l’Hémicycle et ancien directeur de LCI et France Bleu, a estimé que le président tentait un « hold-up médiatique ». Jean-Sébastien Ferjou, journaliste sur CNews, a quant à lui jugé ce choix dangereux pour le président, dont la personne serait devenue un « repoussoir pour les électeurs ».

Alors que la nature exacte des propos d’Emmanuel Macron reste incertaine, cette allocution coïncide avec le 80e anniversaire du débarquement de Normandie, auquel le président ukrainien Volodymyr Zelensky a été convié, contrairement à une délégation russe initialement pressentie. A cette occasion, la France pourrait annoncer l’envoi de formateurs militaires en Ukraine (si ce n’est déjà fait…) malgré les inquiétudes suscitées et les mises en garde de Moscou.


- Source : Le Média en 4-4-2

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...