www.zejournal.mobi
Mardi, 25 Juin 2024

Macron a besoin de la guerre avant les élections européennes du 9 juin, tout comme Biden

Auteur : Martin Armstrong | Editeur : Walt | Mardi, 07 Mai 2024 - 12h40

Emmanuel Macron tente désespérément d’entraîner l’Europe dans la Troisième Guerre mondiale. Les élections européennes auront lieu le 9 juin et la droite est largement en tête dans la plupart des sondages, ce qui n’est pas surprenant alors que les Européens commencent à prendre conscience du coût du changement climatique. Comme Biden, Macron semble avoir besoin d’une guerre, craignant une perte du pouvoir le 9 juin. Les élections présidentielles ne sont pas prévues en France avant le 11 avril 2027. Macron n'est pas éligible aux élections de 2027 puisqu'il est limité à deux mandats consécutifs.

Quand on regarde le taux de désapprobation de Macron de 68 %, nous voyons que la réponse naturelle de tout homme politique est de trouver un ennemi extérieur. Macron, autrefois épris de paix, défend désormais la Troisième Guerre mondiale pour rester pertinent comme l’OTAN.

Macron craint que la droite française réalise des gains considérables lors des élections européennes de juin. Ils pourraient être en mesure de remodeler la politique européenne dans son ensemble, car cela pourrait influencer la formation de toute nouvelle coalition au Parlement européen et affaiblir les forces pro-européennes, ce qui constituerait un véritable cri de liberté. Tous les gouvernements centralisés finissent par échouer. C’était la différence entre Lénine et Staline et la raison pour laquelle l’Union soviétique n’était pas viable.

Le président chinois Xi Jinping est arrivé en France le dimanche 5 mai 2024, juste à temps pour notre tournant du 7 mai sur le modèle de confiance économique. Il s’agit d’une visite d’État organisée par Emmanuel Macron, qui tentera de le menacer et de l’intimider pour qu’il soutienne la Russie dans le conflit ukrainien. L’arrogance de l’Occident menace tous ceux qui soutiennent la Russie alors qu’ils déversent tout ce qu’ils ont pour détruire la Russie avec des plans secrets visant à prendre le contrôle du pays, comme ils l’ont toujours fait. L'arrivée de Xi pour cette visite marque 60 ans de relations diplomatiques entre la France et la Chine, à commencer par son premier voyage en Europe en 2019, qui le verra également se rendre en Serbie et en Hongrie.

Il faudrait que la Chine soit vraiment stupide, car une fois que son plan vise à détruire la Russie, elle se retournera alors contre la Chine. C'est la stratégie de Jules César : diviser pour mieux régner. Macron n’est pas Richard Nixon et il ne propose que des menaces. Cette guerre serait terminée en 24 heures si l’Occident respectait les accords de Minsk qu’ils ont négociés de mauvaise foi pour donner à l’Ukraine le temps de tuer autant de Russes que possible.

Poutine a menacé directement de déclencher une Troisième Guerre mondiale contre les véritables acteurs de la guerre, à savoir les États-Unis, le Royaume-Uni et l’OTAN – l’Ukraine n’est qu’un conscrit mercenaire inutile. Poutine ne cesse de mettre en garde, pensant que l’Occident va reculer, mais il refuse de voir une quelconque paix. Il a déclaré que si l'Ukraine détruisait le pont reliant la Crimée à la Russie, les alliés de l'Ukraine subiraient « un coup de représailles indestructible ». Ce qui m’inquiète, c’est que Poutine continue d’énoncer sa ligne rouge, et que l’Occident continue de dire à l’Ukraine de la franchir dans l’espoir que Poutine frappe quiconque au sein de l’OTAN.

Lorsque je me suis levé lors de la Conférence économique mondiale de 2011 et que j’ai annoncé que la guerre débuterait en 2014, cela semblait tiré par les cheveux pour beaucoup. Mais ce modèle est étrange et nous nous dirigeons vers le pic de la guerre en 2027.


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...