www.zejournal.mobi
Samedi, 25 Mai 2024

Décolonisation : Le Sénégal veut se libérer du joug français en abandonnant le franc CFA

Auteur : Yoann | Editeur : Walt | Mardi, 09 Avr. 2024 - 12h38

Cette décision ravive le débat sur la réduction de l'influence française sur l'économie sénégalaise, et africaine d'une manière générale. Cette sortie du franc CFA est envisagée par le nouveau président, Bassirou Diomaye Faye, partisan de l'abandon de cette monnaie héritée de la colonisation.

Le franc CFA permet à la France d’intervenir dans les affaires économiques africaines, comme en témoigne la tristement célèbre dévaluation de 1994. Cette sortie pourrait se concrétiser « ces prochains mois ou années ».

Le franc CFA est la monnaie utilisée par plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest et centrale. Il est lié à l’euro par un taux de change fixe et est garanti par le Trésor français. Le franc CFA a été créé en 1945 pour faciliter les échanges entre la France et ses colonies africaines. Aujourd’hui, il est utilisé par 14 pays africains, dont huit font partie de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) et six font partie de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC).

La sortie du franc CFA est un sujet de débat récurrent dans plusieurs pays africains. Certains voient dans cette monnaie un symbole de la domination française sur l’économie africaine, tandis que d’autres estiment que le franc CFA permet de garantir la stabilité monétaire et de faciliter les échanges avec la France et l’Union européenne.

Le nouveau président du Sénégal, Bassirou Diomaye Faye, a fait de la sortie du franc CFA l’une de ses priorités. Il est soutenu dans cette démarche par plusieurs de ses collaborateurs, qui aspirent à réduire l’influence française sur l’économie sénégalaise.

Pour revenir à des relations apaisées avec le Sénégal, Paris devra passer par des partenariats plus équitables, notamment en matière de visas. La France est souvent critiquée pour sa politique de visas restrictive à l’égard des ressortissants africains, qui est perçue comme un obstacle à la libre circulation des personnes et au développement économique de l’Afrique.

Le Sénégal est un pays souverain et a le droit de décider de sa monnaie et de sa politique économique. La sortie du franc CFA est une décision importante qui aura des conséquences sur l’économie sénégalaise et sur les relations entre le Sénégal et la France. Cette décision doit être prise en toute connaissance de cause et en concertation avec les partenaires économiques du Sénégal. Toute tentative de récupérer sa souveraineté nationale mérite le soutien.


- Source : Le Média en 4-4-2

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...