www.zejournal.mobi
Mercredi, 24 Avr. 2024

Tu préfères quoi ? Mourir comme un chien d’élevage en Chine ou au local poubelles des urgences d’Aix-en-Provence ?

Auteur : Éric Verhaeghe | Editeur : Walt | Vendredi, 01 Mars 2024 - 14h55

On connaît la pleurniche mensongère habituelle sur le prétendu manque de moyens des hôpitaux publics en France, qui excuserait la déresponsabilisation massive des personnels, sévèrement encadrés par une bureaucratie castratrice («c’est le ministère qui demande des tableaux Excel, M’sieur !»). La tragédie qui vient de se produire aux urgences d’Aix-Marseille nous rappelle que les hôpitaux publics, bien avant de manquer de moyens, manquent d’humanité ! C’est ainsi qu’une mamy sans histoire de 85 ans y est morte dans un local poubelle, dans l’indifférence coupable du personnel qui a refusé à la famille le droit de la chercher dans les locaux au moment de sa mystérieuse disparition. On ne s’engage plus au service des patients ? Un problème de budget et de salaire sans doute… C’est bien connu : il faut être très bien payé pour être simplement respectueux de l’humanité.

On connaît tous le discours insatiable sur le prétendu «manque de moyens» des services publics : plus les dépenses publiques augmentent (et, en France, elles explosent depuis l’arrivée de Macron au pouvoir), plus le manque de moyens deviendrait criant, et surtout plus l’efficacité des services publics baisse. Bien entendu, dans le même temps, personne ne s’interroge sur la sincérité de l’argument, et tout le monde évite précautionneusement de revenir sur les drames qui se jouent dans les hôpitaux publics qui manqueraient de moyens.

Et bien évidemment, tout le monde plaint le pauvre personnel soignant, en parlant de son stress… et en évitant tout aussi précautionneusement de parler des pléthoriques temps de repos et jours de congé dont ces personnels sont pourvus. Le manque de moyens, On vous dit.

La Provence raconte de façon clinique jusqu’à quelle inhumanité le baratin du manque de moyens pousse le sentiment d’impunité de certains personnels soignants dans certains hôpitaux publics (Dieu soit loué il existe encore des gens d’honneur, en grand nombre, dans notre pays !).

Donc, le 23 février, une petite-fille accompagne sa grand-mère de 85 ans aux urgences de l’hôpital d’Aix-en-Provence.

«Je voulais être avec elle mais ils ne m’ont pas laissée rentrer. Elle était en crise, il fallait qu’elle prenne son traitement. Vers 20h20, je suis rentrée de force mais ils m’ont ramenée à l’accueil. On m’a dit qu’il y avait trop de monde, trop de travail, qu’il fallait attendre qu’un médecin la voit, rapporte Claudine. Ils m’ont ensuite demandé de rentrer chez moi. Je suis arrivée à 21h à mon domicile, à Meyreuil et à 21h45 l’hôpital m’a appelée pour me dire qu’elle avait disparu». (…)

Affolée, Claudine débarque à l’hôpital peu de temps après, accompagnée de ses filles. «On a demandé à regarder les caméras de surveillance au poste de sécurité mais on nous a dit que la personne qui s’en occupait était en congé et qu’eux n’avaient pas les codes pour les visionner, poursuit Claudine. (…)

«Mon cousin est pompier à Martigues. Il a appelé son chef de colonne, qui a appelé à son tour les pompiers d’Aix pour organiser les recherches. Le lendemain, on était près d’une vingtaine à sa recherche. On a fouillé partout dans l’hôpital, encore le lendemain. L’hôpital n’a pas bougé, personne n’a rien fait. On est rentré partout, dans l’IRM, dans le bureau des médecins sauf dans les chambres des patients, par mesure de respect. Puis je suis partie au sous-sol avec mon cousin pompier, une première puis une deuxième fois. C’est lui qui l’a trouvée, morte, dans ce conteneur à poubelles, dimanche 25 février, vers 15h». La vieille dame est malheureusement décédée, dans une benne qui collecte les déchets.

La Provence

Voilà ! voilà ! la personne qui a les codes des caméras de surveillance est en congé, personne d’autre ne les a, donc on laisse mamy mourir au milieu des ordures.

Le manque de moyens, bien sûr. En aucun cas, la déresponsabilisation, le bordel, le je m’enfoutisme, bref : l’avachissement du peuple français !


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...