www.zejournal.mobi
Jeudi, 22 Févr. 2024

Encore (et toujours) l’imposture du CO2 et du climat

Auteur : Jacques Henry | Editeur : Walt | Mercredi, 25 Oct. 2023 - 18h29

Je suis plongé dans la lecture d’un article paru il y a quelques semaines qui remet en cause toutes les allégations mensongères avancées par le «consensus» relatif à la perturbation du climat d’origine humaine.

Afin de clarifier les idées voici quatre points abordés dans cet article :

• Le CO2 ne peut absorber que 10% de tout le rayonnement dans les bandes IR spécifiques que le CO2 affecte. Le CO2 «n’absorbe absolument rien à toutes les autres longueurs d’onde IR», de sorte que le CO2 n’a aucun effet sur l’IR dans 90% des bandes d’absorption.

• Le CO2 ne peut absorber l’IR que dans les 300 premiers mètres, soit 0,3 km, de la surface de la troposphère, qui fait 10 km d’épaisseur. Ainsi, le CO2 ne peut affecter que 10% de l’IR dans 3% de la surface troposphérique, où le changement climatique se produit.

• En raison de ses effets extrêmement faibles, le doublement des concentrations de CO2 ne peut entraîner qu’un changement de température de surface de 0,015 °C, tout au plus. Il faut comprendre que «cet effet ne serait même pas mesurable».

• L’incertitude dans le bilan radiatif de la Terre est de 17 W/m². Le déséquilibre de rayonnement estimé est de 0,6 W/m², ce qui est «des ordres de grandeur» plus petit que l’incertitude dans sa dérivation. Ainsi, le «bilan global des flux énergétiques… ne peut être dérivé des flux mesurés»… et cela «affecte profondément notre capacité à comprendre comment le climat de la Terre réagit aux concentrations croissantes de gaz à effet de serre».

Il apparaît donc que la fausse science du climat répandue par les instances onusiennes répond à un agenda dissimulé au public dont la perméabilité intellectuelle est maintenant préparée par la peur du changement du climat répandue par une propagande incessante. L’humanité toute entière devra se plier aux injonctions onusiennes et rétrograder son style de vie avant l’ère industrielle un peu comme les Amish qui n’ont pas évolué depuis le XVIIe siècle. Malheureusement les scientifiques honnêtes réfutent la propagande de l’IPCC mais ils sont pourchassés par les gouvernements et les médias. Cette attitude n’est-elle pas le signe de l’installation d’un système totalitaire à l’échelle mondiale (hors zone intertropicale) dont les conséquences sur la vie quotidienne sont encore difficiles à évaluer. Comme je l’ai mentionné souvent sur ce blog le climat s’achemine vers un nouvel âge glaciaire et comme l’indique l’illustration ci-dessous la véritable cabale montée de toute pièce par cet IPCC, une organisation qui sème la terreur dans le monde entier, n’est basée que sur un détail parmi les fluctuations naturelles du climat :

Un minuscule échantillon sur lequel se base toute la propagande : peut-on appeler cela de l’honnêteté scientifique ? Près de l’Europe le Sahara est redevenu un désert, il s’agit du premier signe du refroidissement. (Source de l’illustration : Poyet P. (2022) The Rational Climate e-Book, 2nd edition en accès libre). Je ne vivrai certainement pas assez longtemps pour assister à la prise de conscience des peuples qui comprendront qu’ils ont été pris pour des idiots depuis les années 1980…


- Source : Jacques Henry

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...