www.zejournal.mobi
Lundi, 20 Mai 2024

Journaliste du Telegraph, Allison Pearson : « Comme pour le Covid, ils utilisent la peur comme outil de soumission au climat »

Auteur : Allison Pearson | Editeur : Walt | Samedi, 22 Juill. 2023 - 12h25

Cet article de Allison Pearson critique l'utilisation de la chaleur en Europe comme moyen de pression pour inciter à atteindre la neutralité carbone (zéro carbone). Elle remet en question le catastrophisme climatique médiatique et soulève des inquiétudes quant à la manipulation de l'opinion publique. « Il est indéniable qu'il fait chaud en Europe, mais on a l'impression que le soleil est utilisé comme un moyen de pression pour nous inciter à changer nos comportements afin d’atteindre la neutralité carbone ».

Préparez-vous, agents de voyages de Grande-Bretagne ! Les téléspectateurs ont regardé ces gars hystériques avec leurs cartes météo à la télé. La semaine dernière, l’Europe brûlait dans la chaleur infernale de Cerbère [Dans la mythologie grecque, Cerbère est le chien polycéphale gardant l’entrée des Enfers], cette semaine c’est Charon [Dans la mythologie grecque, Charon est le nocher des Enfers].

« – Sharon qui ?

– Oh, Neville ! C’est Charon. Vous savez, l’homme qui a transporté les morts aux enfers dans la mythologie grecque.

– Qu’est-ce que cela a à voir avec notre quinzaine à La Palma, Mary ?

– Il fait une chaleur insupportable là-bas, des incendies de forêt et tout, selon la BBC. Tu ferais mieux d’annuler, Nev.

Brrrring brrring, brrring brrrrring.

Neville : Bonjour, j’aimerais annuler nos vacances à La Palma. Ils disent aux infos qu’il fait très chaud.

Agent de voyages (soupirant audiblement) : C’est l’été, Monsieur. Il fait toujours chaud en Méditerranée.

Neville : Je sais, mais ils disent qu’il fait dangereusement chaud à La Palma.

Agent : En fait, la température à La Palma est dans la vingtaine de degrés et il est prévu qu’elle reste en dessous de 30. Très agréable, en fait, pour la période de l’année.

Neville : Et les incendies de forêt ?

Agent : Les incendies n’ont rien à voir avec la chaleur, Monsieur. Je pense que vous trouverez des clips épissés de la BBC sur les incendies à La Palma dans son rapport sur la vague de chaleur pour donner l’impression que cela se passait en Espagne.

Neville : La Palma n’est pas en Espagne ?

Agent : Euh, non, c’est à 1 500 kilomètres, monsieur.

Neville : Alors, on ne devrait pas prendre la peine d’annuler ?

Agent : J’ai bien peur que votre assurance voyage n’ait pas de clause couvrant les éco-anxieuses mortes de peur à cause des prévisions météo à la télévision. Désolé, monsieur, ce n’est pas remboursable. Vous ne récupérerez pas votre argent.

Neville : Ah, d’accord. Je serai heureux de m’éloigner de ce temps affreux que nous avons actuellement pour être honnête avec vous ».

Vous avez peut-être remarqué que le catastrophisme climatique est devenu explosif la semaine dernière, comme au bon vieux temps (nous y reviendrons), mais la bonne vieille météo britannique refuse de coopérer. Malheureusement pour la brigade « We’re All Gonna Fry » (« nous allons tous frire » en français), il fait frais, pluvieux et maussade ici avec des rafales de vent intermittentes ; presque automnale parfois. En tant que bébé née en juillet, je peux vous dire que ce n’est pas inhabituel pour juillet (Prince George devra s’habituer à organiser ses fêtes dans la bruine nuageuse le jour de notre anniversaire commun). Pourtant, les journalistes parcourent le reste de l’Europe à la recherche de meilleures (c’est-à-dire de mauvaises) nouvelles. Les touristes de la fontaine de Trevi à Rome sont invités à convenir que le temps est « insupportable ». Si c’est insupportable, pourquoi ne retournent-ils pas dans leur chambre d’hôtel avec une serviette humide sur la tête au lieu de lécher joyeusement leur glace à la pistache et de s’imprégner des rayons ? Pourquoi les rapports d’incendies de forêt à La Palma sont-ils liés à la flambée des températures, alors que le temps sur l’île est en fait exceptionnellement doux ?

Des événements météorologiques vraiment pas très inhabituels ont soudainement acquis des noms importants et effrayants tirés des flammes mythologiques de l’enfer. Après Cerberus et Charon, préparez-vous pour « Hadès caniculaire ». Si la météo actuelle au Royaume-Uni avait un nom, ce serait Colin.

Les Britanniques « annulent-ils vraiment leurs projets de vacances » à cause des « conditions vraiment terrifiantes » ? Ou sont-ils, comme moi, en train de s’approvisionner en en crèmes solaires Hawaiian Tropic (avant d’être méfiant à ce sujet, maintenant accro) de Boots et de se trainer pendant leurs quinze derniers jours de travail avant de pouvoir reconstituer le stock de vitamine D sur un transat turc.

Il y a quelque chose d’horriblement familier dans tous ces avertissements apocalyptiques de conséquences catastrophiques si nous n’agissons pas. « Les températures à travers la Méditerranée approchent des températures les plus élevées jamais enregistrées en Europe, les voyageurs étant avertis que les services médicaux et de santé locaux sont mis à rude épreuve dans certaines régions ».

Ah, oui, c’est ça ! Nous savions que nous l’avions déjà entendu : restez à la maison, économisez sur la crème solaire, soutenez la « neutralité carbone ».

C’est presque comme si les mêmes personnes qui nous ont fait peur pendant la pandémie, terrorisant les gens pour qu’ils obéissent à des règles souvent idiotes, recommençaient. L’équipe Behavioral Insights (alias l’unité Nudge) – issue du Cabinet Office, et qui travaille maintenant avec de nombreuses grandes entreprises, institutions mondiales et gouvernements nationaux – s’associe à des groupes de médias pour diffuser des messages sur le changement climatique. [NDLR : Nudge Unit est une organisation mondiale qui utilise des techniques d’ingénierie sociale, de psychologie, d’économie comportementale et de marketing pour influencer la réflexion et la prise de décision du public].

Un rapport du Bureau international du Travail (BIT) en collaboration avec Sky TV intitulé « The Power of TV : Nudging Viewers to Decarbonise their Lifestyles » indique que « le changement de comportement sur le climat peut être induit par la télévision… Il arrive à un moment critique car les experts acceptent désormais largement l’idée que nous devons modifier le comportement de millions de personnes pour atteindre nos objectifs collectifs de neutralité carbone ».

Vous n’avez pas besoin d’être un climato-sceptique pour trouver quelque chose de sinistre dans l’idée que les médias complotent pour manipuler le public afin qu’il atteigne « nos objectifs collectifs ». A qui sont-ils destinés ? Pourquoi ne pas se demander si c’est dans l’intérêt de la population ou non ? Où sont les points de vue alternatifs ?

Après l’impact désastreux de sa propagande Covid sur la santé mentale et physique de la nation, une période de silence embarrassé serait la bienvenue de la part de l’unité Nudge. Pourtant, les revoici avec leurs ruses sournoises, leur froid calcul de la faiblesse humaine, leur tour de passe-passe sournois. Quel est le pari que le changement soudain des cartes météo télévisées, des verts pastoraux et des jaunes timides aux rouges diaboliques, voire aux violets et noirs meurtris, a été suggéré par la Nudge Unit ?

Et pourquoi le ministère des Affaires étrangères a-t-il agit, mettant à jour les sections Grèce et Espagne de son site Web, ajoutant une section « Météo extrême » détaillant comment rester en sécurité pendant la canicule ainsi que « des ressources importantes à prendre en compte si vous vous dirigez vers les points chauds des vacances dans le futur proche » ? Pour l’amour du ciel, personne au FO n’a-t-il entendu parler de cette excellente chose qu’on appelle « la sieste » ?

Une traduction du Média en 4-4-2

***

Le dérèglement climatique est une fable : Charlie Chester, le directeur technique de CNN piégé par The Project Veritas [VF]

La fable du dérèglement climatique, c’est la grande affaire de l’oligarchie financière mondiale. C’est avec elle qu’ils s’imaginent qu’ils soumettront le monde. Nous sommes en pleine guerre, et elle est eschatologique. L’argent, l’or, ont un pouvoir immense, certes, mais jamais ils ne gagneront face à Dieu. Jamais.

NB : si VOUS, vous ne croyez pas en Dieu, EUX, ils y croient ; et leur dieu s'appelle Satan.

« Charlie Chester, directeur technique à CNN, a été démasqué en avril 2021 par Project Veritas pour avoir admis que sa chaîne utilisait la propagande pour pousser des récits anti-Trump et stimuler la peur COVID-19 pour l'audimat. Chester a été filmé secrètement lors d'une série de faux rendez-vous Tinder avec une femme qui était une journaliste infiltrée pour Project Veritas. Il a affirmé que la chaîne avait travaillé pour montrer Joe Biden, alors candidat à la présidence, sous un jour favorable pendant la campagne présidentielle de 2020. Chester est resté silencieux et est parti en voiture sans clarifier ou commenter aucune de ses déclarations ou son statut professionnel. En juillet 2023, Project Veritas a publié des vidéos affirmant que CNN avait exagéré le faux changement climatique et avait menti à des millions de personnes au sujet de la fausse pandémie ».


Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...