www.zejournal.mobi
Vendredi, 30 Sept. 2022

Hébron: Les citoyens empêchent les colons de construire un mur

Auteur : http://www.palestine-info.cc | Editeur : Admin | Samedi, 16 Févr. 2013 - 15h16
Un groupe de colons israéliens ont essayé, jeudi 14/02, de construire un mur colonial, dans la zone d’el-Ayn al Jadida, à proximité de la rue des martyrs (el-Chuhada), à Hébron (au sud de la Cisjordanie) ; qui a été fermée depuis 1994, après le massacre de la mosquée d’Ibrahim, où ils ont essayé de construire deux murs à ses alentours et d’ouvrir la route entre la colonie de Ramât Yishai et la rue des martyrs.

L’organisme d’ « un jeune homme contre la colonisation » a affirmé, dans un communiqué, que les colons ont essayé, à plusieurs reprises, de judaïser el-Ayn al Jadida et de construire une pause pour les colons qui visitent Hébron, mais les habitants les ont empêchés de construire le mur et les ont forcés à quitter la région.

Ahmad Amro ; de l’organisme d’un Jeune contre la colonisation, a appelé tous les citoyens « à défendre leurs terres et à empêcher les colons de contrôler les territoires palestiniens, parce que l’intervention précoce protège la terre et expulse les colons ; où le propriétaire a le droit de défendre sa terre ».

Il a également ajouté que le cœur de la ville d’Hébron est exposé à un processus de judaïsation clair ; où les colons sont en train de construire, à côté de l’école d’Oussama Ibn el-Monkodh, à la ville.

Il est à noter qu’el-Ayn al Jadida est une source d’eau ; située entre la rue des martyrs et la région de Tel al-Ramida, où les citoyens l’utilisent pour irriguer les olives et quelques plantations dans la zone.

Dans un contexte relatif, les forces d’occupation israéliennes ont renforcé les mesures de sécurité et le déploiement, aux entrées d’Hébron et des villages voisins.

Selon des témoins oculaires à notre CPI, « des patrouilles israéliennes ont été, largement, réparties sur les routes de contournement, les entrées des villes et des villages du nord et du sud de la province, où il a été constaté que les soldats ont été intensivement déployés, à proximité de Halhoul, de Beit Aynoun, à l’entrée de Séir et à la jonction du camp d’al-Fawar ».

Les forces armées de l’occupation israéliennes ont également érigé des points de contrôle brusques, à proximité de Dora-sud, où les patrouilles ont été stationnées dans différentes régions, à l’ouest ; en particulier à Beit Owa et el-Majd, soulignant que les soldats se trouvaient au point de contrôle militaire ; installé à l’entrée d’el-Majd.


Alter Info l'Information Alternative

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...

Abonné par e-mail

Recevez notre newsletter, nous l'envoyons à votre email

  


Fermé