www.zejournal.mobi
Mercredi, 29 Mai 2024

Réflexion sur les élections européennes

Auteur : Dominique Delawarde | Editeur : Walt | Mercredi, 03 Avr. 2024 - 15h37

Dans quelques semaines auront lieu les élections européennes. On nous a longtemps expliqué que l’UE, c’était la paix. Chacun peut constater aujourd’hui que l’UE, c’est tout sauf la paix. C’est même la guerre, car ce sont les pays de l’UE qui alimentent le conflit en Ukraine et mettent aujourd’hui de l’huile sur le feu, pour se conformer à la volonté de l’allié néoconservateur étatsuniens. C’est également la gouvernance de l’UE qui soutient sans réserve, à la face du monde, une gouvernance israélienne génocidaire au risque d’y perdre son image et son âme.

La situation de l’Union européenne et la situation de la France étant devenues ce qu’elles sont, la perte de souveraineté et le déclin économique des États membres, le manque de charisme des dirigeants et le faible soutien populaire dont ils peuvent se prévaloir étant ce qu’ils sont, la montée de la corruption, tant dans les instances européennes que dans l’administration et l’exécutif national, étant désormais perceptible par tous, nombreux sont nos concitoyens qui se posent des questions : Est-il vraiment encore utile de voter et pourquoi ? Si oui, pour qui ne faut-il  surtout pas voter ? Pour qui nous faudrait-il voter ?

Chacun voit midi à sa porte bien sûr, et le vote est une affaire personnelle. Mais rien ne m’interdit de faire connaître mon propre cheminement et de répondre aux questions ci dessus.

Est-il vraiment encore utile de voter et pourquoi ? Ma réponse est OUI. Il faut absolument voter car ne pas le faire c’est se satisfaire de la situation actuelle, de la perte de souveraineté de notre pays, de notre soumission aveugle et inconditionnelle à notre maître états-uniens, à des lobbies transnationaux et à une commission européenne, hors de tout contrôle et toujours plus corrompue, qui s’arroge toujours plus de pouvoir  ainsi que l’ont montré la gestion calamiteuse de la crise sanitaire et celles des guerres en Ukraine et à Gaza.

Ne pas voter, c’est laisser le champ libre à ceux qui votent si faible soit leur nombre, c’est à dire à la Macronie et à ses soutiens, mais aussi aux européistes béats de tout poil qui, anesthésiés par les médias grand publics, n’ont toujours pas réalisé que l’Europe n’est plus celle qu’ils avaient idéalisée il y a quelques décennies.

Pour qui ne faut-il surtout pas voter ? Chacun a bien sûr son propre logiciel. Le mien me dit de ne pas voter pour les partis, quels qu’ils soient, qui ont soutenu sans nuance, et parfois avec hargne, la politique calamiteuse du gouvernement et de l’UE lors de la crise sanitaire, qui ont mis de l’huile sur le feu et soutenu la prolongation d’une guerre ingagnable en Ukraine, pour les partis qui se satisfont d’une allégeance inconditionnelle à l’OTAN et à la Commission européenne, pour les partis dont les leaders ont été se prosterner au pieds d’un chef d’État génocidaire (Netanyahou) et l’ont soutenu sans réserve dans l’espoir de bénéficier d’un appui des médias nationaux et/ou d’un appui financier de la diaspora pour les élections à venir. Voter pour eux n’apporterait pas le changement espéré. La dépendance et la trajectoire déclinante de notre pays resteraient ce qu’elles sont.

Je ne peux donc pas voter pour la liste de coalition de la Macronie et je ne peux désormais plus voter, ou appeler à le faire, pour le RN, pour Reconquête, pour les LR, pour le PS, pour le PC. qui ont tous, à divers degré montré leur allégeance russophobe à l’OTAN et/ou au sionisme génocidaire. Pour ceux qui voulaient à tout prix me classer dans la catégorie «complotiste proche de l’extrême droite», ils en seront pour leur frais. … puisque j’appelle à surtout ne pas voter pour cette frange de l’échiquier politique qui a montré son vrai visage «d’opposition contrôlée».

Que me reste-t-il ? LFI a bien eu quelques accès de souverainisme et surtout le courage de s’opposer au génocide de Gaza, mais son programme économique et sa politique migratoire sans contrôle ne me conviennent pas et son chef, Monsieur Mélenchon, m’a traité de putschiste en avril 2021 alors que j’alertais nos dirigeants sur le délitement de notre pays.

«Debout la France», parti souverainiste  qui aurait pu me convenir ne présente pas de liste.

Pour qui me faut-il donc voter ?

Pour le seul parti vraiment souverainiste de la galaxie politique qui présente une liste aux élections européennes : l’UPR. C’est le parti souverainiste le plus ancien (17 ans) engagé en faveur du retour à la souveraineté de la France. C’est le seul parti qui puisse «secouer» le parlement de l’UE.

C’est le seul parti qui ait adopté des positions justes et raisonnables sur tous les sujets évoqués  précédemment. En outre, le général (2S) Henri Roure sera en position éligible sur cette liste et je lui fais totalement confiance. Cela suffit pour que je vote sans réserve pour la liste UPR du duo François Asselineau-Henri Roure. (1)

On me rétorquera que le vote en faveur de l’UPR n’a jamais, à ce jour, obtenu des scores suffisant pour avoir des élus au parlement européen et que la division au sein même du camp souverainiste fait trop souvent le jeu de ceux qui, soutenus par les médias mainstream mondialistes, font tout pour s’accrocher au pouvoir.

Mais en 2024, la donne a changé et les électeurs commencent à ouvrir les yeux sur la situation et le déclin de leur pays et de son image dans le monde. Au Royaume Uni, dans le comté de Rochdale, un homme, président d’un micro parti, Georges Galloway, a remporté une victoire écrasante et inattendue avec 40% des suffrages dans une élection législative partielle, reléguant les grands partis traditionnels aux rôles de figurants, juste en faisant campagne sur le génocide de Gaza. Les travaillistes se sont effondrés en perdant 44 points, les conservateurs en ont perdu 20… (2)

L’électeur britannique a donc fini par avoir raison, à la grande surprise et au grand dépit de ceux qui se croyaient encore les maîtres du jeu et qui attendaient les résultats du scrutin avec sérénité.

Alors, pourquoi pas en France ? Pourquoi ne pas tenter de renverser la table ? Qu’aurait-on à y perdre ?

Le vote est une affaire personnelle, évidemment et chacun se déterminera avec son propre logiciel.

Le mien, chacun l’aura compris, m’indique, sans la moindre réserve, de voter pour la liste UPR ASSELINEAU – ROURE.

Pour enfoncer le clou, un autre raisonnement, entendu chez un chroniqueur de l’actualité, Christian Combaz, finit de me convaincre. (3)

Pour ceux qui ne connaîtraient pas l’UPR et souhaiteraient en savoir plus, ils pourront retrouver d’innombrables vidéos sur tous les grands sujets concernant notre pays et sa souveraineté sur le site UPR/TV sur le lien suivant (4) :

Bonne découverte de ce parti que les médias mainstream cherchent désespérément à faire oublier.

Vous voulez limiter les ardeurs bellicistes de celui qui voulait emmerder les Français et vous voulez limiter son pouvoir de nuisance ? N’hésitez pas : faites comme Christan Combaz et moi-même : votez et faites voter UPR.

Notes:

  1. https://www.youtube.com/watch?v=wj9REJJoIZU
  2. https://www.theguardian.com/2024/03/01/george-galloway-wins-rochdale-byelection
  3. https://crowdbunker.com/v/LHqZYTQrcH
  4. https://www.youtube.com/channel/UC7OMeUFuZMacpPk2fc9UlOA

- Source : RI

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...