www.zejournal.mobi
Vendredi, 12 Juill. 2024

La pression fiscale en France atteint des sommets : les chiffres qui accablent le gouvernement Macron

Auteur : Yoann | Editeur : Walt | Mercredi, 03 Avr. 2024 - 15h17

Depuis la prise de fonction d'Emmanuel Macron et plus particulièrement depuis la "crise sanitaire", les Français font face à une augmentation de la pression fiscale. Selon le rapporteur de la commission des finances au Sénat, Jean-François Husson, cette hausse serait due aux mensonges de Bruno Le Maire, ministre de l'Économie et des Finances.

Selon ce tableau d’Eric Verhaeghe récapitulant les prélèvements sur les ménages depuis 2017, la taxe sur les carburants et l’impôt sur le revenu des personnes physiques ont considérablement augmenté depuis la fin du COVID. En 2020, les prélèvements sur les ménages s’élevaient à 80 milliards d’euros, contre 88 milliards en 2023, soit une augmentation de 15 milliards d’euros.

Cette augmentation de la pression fiscale n’est pas due à une hausse des taux d’imposition, mais plutôt à une augmentation générale des revenus des Français et au fait que le barème n’a pas été indexé sur l’inflation. Les classes moyennes, qui sont les plus touchées par l’impôt sur le revenu, voient donc leurs impôts augmenter de manière significative.

Selon Jean-François Husson, Bruno Le Maire aurait menti sur la situation réelle des comptes publics. Les comptes seraient en pleine phase d’implosion et il y aurait un effort de 70 milliards d’euros à fournir, soit sept fois plus que ce qui avait été initialement annoncé par le gouvernement. Cette situation pose un vrai problème en termes d’exemplarité et d’affaiblissement de la confiance des Français dans leur gouvernement. Il va falloir à un moment donné dire la vérité aux Français sur la situation réelle des finances publiques et prendre des mesures expéditives pour éviter la faillite de l’État.

Photo d'illustration: Prélèvements sur les ménages depuis 2017

Quid de la dette française ? Ne demandez pas à Prisca Thevenot porte-parole du gouvernement

Qui détient la dette française ? Prisca Thevenot bugge sur la question

L'inquiétude grandit quant à la situation financière de la France, avec une dette publique qui dépasse les 3000 milliards d'euros. Tom Benoit, directeur de la rédaction de Géostratégie magazine, a interpellé Prisca Thevenot, sur la question des finances publiques et de la dette. Le moins que l'on puisse dire, c'est que la Porte-parole du gouvernement est incapable de sortir de ses fiches... Une fois les éléments de langage épuisés, il ne reste plus grand chose.

Échange tendu sur la dette publique française entre Tom Benoit et Prisca Thevenot, qui évite de répondre sur les acheteurs de la dette.

Lors de cet échange, Tom Benoit a demandé à plusieurs reprises qui étaient les acheteurs de la dette française et si l’État envisageait de puiser dans l’épargne privée en cas d’explosion du taux du 10 ans français. Il a également interrogé Prisca Thevenot sur les récentes déclarations de la macronie en faveur de la taxation des « superprofits ».

Prisca Thevenot a répondu en insistant sur la nécessité de regarder « les choses telles qu’elles sont aujourd’hui ». Elle a rappelé que la dette permettait de financer le modèle social et les services publics français. Elle a également souligné que la dette n’était pas un phénomène nouveau et que le gouvernement continuait à la financer sans remettre en cause les modalités en place depuis plus de 50 ans.

En ce qui concerne les acheteurs de la dette, Prisca Thevenot a soigneusement évité de répondre directement, affirmant que « les réponses seront apportées »…


- Source : Le Média en 4-4-2

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...