www.zejournal.mobi
Vendredi, 12 Juill. 2024

Macron fait exploser le nombre de smicards : +70% en 6 ans !

Auteur : Yoann | Editeur : Walt | Vendredi, 05 Janv. 2024 - 15h31

Le marché du travail français connaît une tendance très inquiétante : le nombre de salariés touchant le salaire minimum n'a jamais été aussi élevé depuis des décennies. Selon les dernières données officielles, le 1er janvier 2023, 17,3 % des salariés français étaient rémunérés au salaire minimum, représentant ainsi 3,1 millions de personnes. Une augmentation significative qui soulève des interrogations sur l'évolution économique et sociale du pays...

Ce constat alarmant révèle une surreprésentation des femmes parmi les smicards, ces dernières constituant 58 % de cette population, alors qu’elles ne représentent que moins de la moitié de la main-d’œuvre active. Les secteurs les plus touchés par cette situation sont l’hébergement et la restauration, où le nombre de travailleurs payés au salaire minimum est le plus élevé.

 

Une analyse sur les trois dernières années met en lumière une croissance constante de la part de salariés rémunérés au salaire minimum. En effet, cette part est passée de 12,0 % en 2021 à 14,5 % en 2022 pour atteindre le seuil alarmant de 17,3 % en 2023. Ces chiffres marquent un record depuis 1991, dépassant même la valeur maximale enregistrée en 2005 qui était de 16,3 %.

Cette hausse significative s’explique en grande partie par les revalorisations successives du Smic par rapport à l’inflation. Depuis 2021, le Smic horaire brut a connu six augmentations, passant de 10,25 euros à 11,52 euros en mai 2023, soit une augmentation globale d’environ 12 %. Cette évolution a eu pour effet de rattraper les salaires légèrement supérieurs au salaire minimum, incitant ainsi les employeurs à ajuster les rémunérations pour se conformer aux nouvelles normes.

En perspective, au 1er janvier 2024, une revalorisation automatique du Smic d’environ 1,7 % est prévue en France. Cependant, cela soulève des interrogations quant à l’impact sur le marché de l’emploi et sur les conditions de vie des travailleurs les plus précaires.

Parallèlement , le nombre d’auto-entrepreneurs a considérablement augmenté, passant de 500 000 en 2017 à 1,2 million fin 2022 sans revenus salariaux pour beaucoup, selon le rapport de l’Urssaf 2023. Leur revenu moyen de 620 euros par mois, équivalent à la moitié du Smic, souligne une exploitation significative des travailleurs de la part de la Macronie. Macron a crée une société de pauvres…


- Source : Le Média en 4-4-2

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...