www.zejournal.mobi
Lundi, 17 Juin 2024

Le maire de la ville ukrainienne Nova Kakhovka, accuse l’Ukraine d’avoir détruit le barrage

Auteur : Le Média en 4-4-2 | Editeur : Walt | Mardi, 06 Juin 2023 - 20h29

Les accusations des médias occidentaux et ukrainiens selon lesquelles les forces russes seraient responsables de la destruction de la centrale hydroélectrique de Kakhovka ont été démenties par le maire de Nova Kakhovka.

Les informations des médias occidentaux et ukrainiens selon lesquelles la responsabilité de la percée et de la destruction de la centrale hydroélectrique de Kakhovka incomberait aux forces russes sont purement mensongères. C’est ce qu’a déclaré mardi Vladimir Leontiev, maire de la ville ukrainienne Nova Kakhovka.

« Je peux immédiatement démentir ces insinuations et ces fausses informations. La centrale hydroélectrique de Kakhovka subit des attaques constantes, des tirs de roquettes depuis l’été dernier. Nous avons eu une journée où plus de 70 roquettes [de systèmes de lancement multiple] HIMARS ont été tirées sur elle », a-t-il déclaré sur la chaîne Perviy Kanal, répondant à une question de l’animatrice sur les informations publiées dans les médias occidentaux.

Dans la nuit de mardi, les forces armées ukrainiennes ont lancé une attaque contre la centrale hydroélectrique de Kakhovka. Suite au bombardement, les vannes ont été détruites et un déversement incontrôlé d’eau a commencé.

Selon l’agence TASS, la destruction de la centrale hydroélectrique de Kakhovka a eu des conséquences désastreuses pour la région. Selon Vladimir Leontiev, chef de l’administration de Nova Kakhovka, la ville a été inondée. Le niveau de montée des eaux atteignait 10 mètres et les zones côtières du Dniepr et de Korsunka ont été inondées. Les habitants d’environ 300 maisons situées sur les rives du Dniepr ont été évacués, ainsi que 600 maisons ont été inondées dans trois colonies du district de Novokahovsky.

En raison des rejets d’eau incontrôlés, les barrages hydroélectriques continuent d’être endommagé, la centrale a subi de graves dommages et il est vraisemblablement impossible de la réparer.. Une partie de Nova Kakhovka est temporairement déconnectée de l’électricité. Andrey Alekseenko, président du gouvernement de la région de Kherson, a déclaré que 14 colonies, où vivent 22 000 personnes, se trouvent dans la zone inondable. Cependant, il a ajouté que le niveau de montée des eaux sous la centrale hydroélectrique est de 2 à 4 mètres, ce qui ne menace pas les grandes agglomérations en aval.

À Krivoy Rog, il y a eu des pannes dans le système d’approvisionnement en eau. Selon un expert militaire de la LPR, le colonel Vitaly Kiselev, une percée et une libération incontrôlée d’eau ne pourront pas affecter de manière critique la ligne de défense des forces russes dans la région. Le commandant adjoint de la brigade “Don” a déclaré que les forces armées ukrainiennes quittaient l’embouchure du Dniepr après la percée de la centrale hydroélectrique.


- Source : Le Média en 4-4-2

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...