www.zejournal.mobi
Samedi, 20 Avr. 2024

Le monde traverse « un soulèvement sans précédent » contre l’ordre établi par l’Occident

Auteur : Alahed News (Liban) | Editeur : Walt | Mercredi, 04 Janv. 2023 - 22h18

L’année 2022 fut celle de la « désoccidentalisation », alors que de plus en plus d’États – de la Chine à l’Amérique latine en passant par l’ASEAN – « rejettent discrètement, mais fermement l’ordre mondial occidental », estime un financier chinois. Selon lui, en 2023, cette tendance ne fera que se consolider.

Le monde en dehors de l’Occident présente aujourd’hui « une image comme jamais vue auparavant », juge pour le South Chine Morning Post le professeur et doyen exécutif à l’Université Renmin de Chine Wang Wen.

Outre « la tentative radicale de la Russie [à l’aide de la force militaire] d’essayer de briser l’ordre international dominé par les États-Unis », il s’agit d’un « soulèvement sans précédent des pays non occidentaux », est convaincu le spécialiste en finances.

Indices

Pour appuyer sa prise de position, il cite quelques exemples de cette « désoccidentalisation » à travers la planète.

La réélection du président brésilien Lula da Silva signifiant que 80% de l’Amérique latine est actuellement dirigée par des leaders de gauche qui se distancient des États-Unis, indique le professeur chinois.

Idem en Asie du Sud-Est, qui a récemment accueilli les sommets de l’ASEAN, du G20 et de l’APEC.

Selon Wang Weng, le Moyen-Orient est actuellement focalisé sur « son développement stratégique indépendant ».

Ici, s’inscrivent des événements tels que la Coupe du monde au Qatar ou encore le Sommet Chine-Conseil de coopération du Golfe (CCG).

En outre, la Chine constate une augmentation des investissements étrangers et se classe déjà au premier rang pour la production manufacturière et le commerce de biens.

Vers une « désoccidentalisation irréversible »

L’auteur de l’article tient à souligner qu’il ne s’agit pas d’une confrontation ouverte ou d’un conflit, mais du fait que les pays non occidentaux se focalisent sur leurs intérêts nationaux et « rejettent discrètement mais fermement l’ordre mondial occidental ».

« L’Occident ne peut pas arrêter cette tendance. Les États-Unis ont mené le monde dans les crises majeures du siècle dernier, mais leur leadership est devenu moins convaincant à la suite de la pandémie de Covid-19 et de la guerre en Ukraine », observe le professeur.

Pour le spécialiste en finances, en 2023, « le monde ne sera pas doux, mais le mouvement de désoccidentalisation est irréversible et ne fera qu’évoluer ».


- Source : Alahed News (Liban)

Cela peut vous intéresser

Commentaires

Envoyer votre commentaire avec :



Fermé

Recherche
Vous aimez notre site ?
(230 K)
Derniers Articles
Articles les plus lus
Loading...
Loading...
Loading...